4 Symptômes précoces du cancer de l’ovaire que chaque femme est tenue de savoir

0

Le cancer, à l’origine de différentes maladies, est actuellement l’une des principales causes de décès dans le monde (1), La mortalité cardio-vasculaire est désormais devancée par la mortalité par cancer dans douze pays d’Europe, dont la France (2). Le cancer représente la première cause de décès en France chez l’homme (33 % de l’ensemble des décès masculins) et la deuxième cause chez la femme (24 % de l’ensemble des décès féminins).

Le cancer de l’ovaire se place au cinquième rang des cancers féminins en France, avec 4 000 nouveaux cas par an. Mais son pronostic reste très sombre car il est très souvent découvert à un stade tardif.

 

Qu’est-ce que le cancer de l’ovaire ?

Le cancer de l’ovaire se produit lorsque les cellules des ovaires développent des tumeurs malignes. Ce type de cancer est considéré comme un tueur silencieux en raison de l’absence de symptômes et la difficulté de son dépistage. Bien qu’il soit plus fréquent chez les femmes post-ménopausées, le nombre accru des cas reflète sa prévalence chez les femmes âgées entre 30 et 40 ans, voire des femmes plus jeunes. Des recherches effectuées au Royaume-Uni ont révélé que le dépistage précoce du cancer peut considérablement augmenter les chances de survie, prendre soin de votre corps et faire des examens médicaux sur une base régulière en sont la clé de voûte. (3) (4)

Le problème réside dans le fait que le cancer des ovaires est silencieux. Il n’existe actuellement aucun examen fiable : les frottis ne détectent pas les kystes malins, et même les tests sanguins CA125 donnent souvent de faux résultats négatifs.(4) En plus de la confusion de nombreux symptômes avec d’autres maladies telle le syndrome du côlon irritable, laissant les tumeurs de stade précoce non diagnostiquées jusqu’à ce qu’elles atteignent le stade 3, où elles peuvent se présenter sous forme de tumeurs au niveau de l’abdomen et de la zone pelvienne.

De nouvelles recherches révèlent qu’il existe des signes et des symptômes du cancer de l’ovaire au stade précoce, et à cet égard les femmes doivent être attentives et savoir quand quelque chose sonne l’alarme.

 

4 Symptômes qui peuvent constituer des signes du cancer de l’ovaire

  1. Ballonnement Persistant

Si vous souffrez constamment de ballonnements sans précédents (souvent pendant plus de trois semaines), cela pourrait être un signe de la croissance des tumeurs cancéreuses.

  1. Douleur Abdominale et Pelvienne

Pensez à toutes les zones douloureuses lors de vos menstruations – votre bas-ventre, votre zone pelvienne, peut-être même dans votre zone lombaire. Bien que la douleur soit normale pendant le cycle de menstruation, la douleur persistante qui dure longtemps après les règles (encore trois semaines ou plus) pourrait être un signe précurseur du cancer de l’ovaire. Les femmes pré-ménopausées doivent particulièrement en prendre garde car il ne s’agit pas d’une simple douleur accompagnant la menstruation.

  1. Difficulté à Manger / Satiété Rapide

Si votre appétit diminue significativement pour une durée supérieure à trois semaines, consultez votre médecin. Bien que cela puisse signifier toute une panoplie de problèmes d’estomac et de l’intestin, il peut aussi signifier un cancer de l’ovaire.

  1. Besoin Accru d’uriner

Si vous allez aux toilettes à une fréquence beaucoup plus élevée, même si vous n’avez pas augmenté votre apport en liquide, ou si vous avez subitement besoin d’uriner en urgence, vous risquez d’avoir les premiers stades du cancer de l’ovaire.

LIRE AUSSI: Les causes du cancer du sein par le Professeur Henri Joyeux

Tous ces symptômes peuvent facilement et souvent être confondus avec d’autres problèmes et maladies liés au tractus gastro-intestinal. C’est pourquoi il est si compliqué de détecter ce cancer. Cependant si vous faites face à un symptôme que vous n’avez jamais éprouvé auparavant, ou qu’ils sont plus long dans le temps, il est primordial de contrôler leur fréquence et leur persistance. Si ces symptômes persistent après trois semaines ou plus, consultez votre médecin en vue d’effectuer un examen de dépistage du cancer de l’ovaire.

En tant que femmes, il n’appartient qu’à vous de prendre soin de votre propre santé, ainsi que de sensibiliser toutes les femmes de votre entourage, afin qu’elles prennent aussi en considération les symptômes de cette maladie potentiellement mortelle et les sensibiliser.

Contribuez à la lutte contre le cancer de l’ovaire en partageant cet article avec vos amies et votre famille !

Sources et références :

(1)  http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs297/en/
(2)  http://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/08/15/25298-europe-on-meurt-moins-moins-coeur
(3) http://www.iflscience.com/health-and-medicine/early-diagnoses-triples-cancer-survival-rates/
(4)  http: // www. ovariancanada.org/about-ovarian-cancer/detection/signs-symptoms

theheartysoul.com / Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici