Saviez-vous que les myrtilles (bleuets) sont excellentes pour la mémoire ? En effet, des études ont montré qu’elles peuvent prévenir la perte de mémoire.

Une étude menée en 2012 a montré qu’une simple petite tasse de bleuets frais par semaine suffisait pour ralentir le déclin cognitif. Une autre étude menée en 2013, sur des souris cobayes, a révélé que ces fruits protégeaient le cerveau, et ce en évacuant les toxines s’accumulant dans son niveau.

Et ce n’est pas tout ! Vous n’aurez pas à aller au marché à chaque fois pour en obtenir, car vous pouvez faire pousser vos propres bleuets!

Comment faire pousser vos propres bleuets: 

Voici 6 étapes simples à suivre pour faire pousser vos propres bleuets bio.

1. Choisir le bon endroit et préparer la terre :

Les buissons de bleuets sont très avides de soleil et d’arrosage régulier.
C’est pourquoi, en plus d’une terre bien travaillée et sans mauvaises herbes, vous devez procurer à vos buissons de bleuets suffisamment d’eau. Comme cette plante pousse mieux dans un milieu humide, il faut l’arroser fréquemment et régulièrement.

Un sol peu arrosé ne donnera pas les résultats souhaités.
Essayez d’utiliser les lits surélevés si vous avez un jardin, et si vous êtes dans un petit appartement, de simples gros pots suffiront.

Donnez à votre buisson de bleuets suffisamment d’espace, environ 80 cm de diamètre et 30 cm de profondeur.

Commencez par creuser un trou convenable avec les dimensions indiquées plus haut. Puis, prenez la moitié de la terre retirée et mélangez avec une quantité égale de mousse de tourbe pré-humidifiée, mélangez bien.

Si vous comptez planter vos buissons en rangées, séparez-les de 3 m les uns des autres.

2. Le processus de plantation :

Le printemps et l’automne sont les meilleures saisons pour la plantation de vos bleuets. Sauf que dans certaines régions du monde, toutes les saisons sont convenables.

Si vous plantez de petits buissons, faites-le doucement car ils peuvent être très délicats.

En plantant votre buisson, veillez à bien tapoter la terre pour bien la durcir autour des racines, puis couvrez bien avec la terre qui reste. Et n’oubliez pas d’ajouter une autre couche superficielle de terre de 1.5 cm une fois le trou fermé et le buisson bien planté.

3. Paillage :

Les racines des buissons de bluets sont peu profondes, donc la sciure de bois suffit pour garder la terre humide.

Pour ce faire, ajoutez environ 2-3 cm de sciure de bois, ainsi vous garderez la terre humide plus longtemps tout en empêchant la poussée des mauvaises herbes. Répétez ce processus une fois par an, mais n’oubliez pas que vous ne devez jamais utiliser de la sciure de bois de cèdre ou de séquoia.

4. Élagage :

Tailler votre buisson le renforcera et vous donnera de meilleurs fruits. Une fois que votre buisson commence à croître, taillez-le régulièrement pour être sûr qu’il est suffisamment fort et rigide pour supporter le poids des fruits. En effet, l’élagage régulier rendra votre plante plus forte et saine.

Conseils sur l’élagage approprié :

  • Enlevez toute petite branche poussant à la base du buisson.
  • Coupez toutes les branches mortes.
  • Coupez les branches trop courtes et déjà décolorées.

5.Fertilisation :

Veillez à toujours utiliser des engrais Bio comme la poudre de graines de coton, la vinasse de betterave ou encore les produits marins.
Cependant il vaut mieux éviter les fumiers car ils peuvent endommager vos buissons.

Sources et références : www.huffingtonpost.com
dailygardeningtips.com  www.barenaturaltruth.com /
Traduit et adapté par: aidersonprochain.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici