Cette plante, riche en huiles essentielles, est utilisée depuis la nuit des temps afin de traiter des affections de diverses natures (grippe, épilepsie…).

Au Moyen Âge, les gens avaient pour habitude d’utiliser le thym, mélangé à de la lavande, pour couvrir les sols des églises afin de chasser les mauvaises odeurs. Le thym fut aussi utilisé pour combattre les infections et guérir les plaies.

Les huiles essentielles volatiles qu’on y trouve, notamment le thymol dont la plante tire son nom, présentent des propriétés pharmacologiques impressionnantes : antivirales, antiparasitaires, antifongiques.

L’utilisation régulière du thym, et plus précisément l’huile essentielle du thym, semble prévenir certaines maladies comme l’angine par exemple. De plus, il semblerait que le thym aide à soulager l’état de santé dans le cas de certaines maladies graves telles le lupus, la sclérose en plaques, ou encore la maladie d’Hashimoto (voir article « Tous les symptômes, causes et traitements à connaître pour L’hypo et L’hyperthyroïdie »). Il est donc conseillé de consommer une tasse de thé de Thym tous les matins !

Le thym est aussi une excellente source de fer et de vitamine K : le fer est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang, et la vitamine K est importante pour la synthèse de protéines impliquées dans la coagulation et la formation des os.

Certaines molécules issues du thym semblent aussi jouer un rôle important dans certains cancers. En effet, étant une source d’acide docosahexaénoïque – DHA (acide gras polyinsaturé oméga-3), l’utilisation régulière du thym peut palier un déficit en DHA endogène et ainsi contribuer au bon fonctionnement du cerveau, des reins et du cœur.

Pour finir, les huiles essentielles du thym ont des propriétés expectorantes, permettant ainsi de nettoyer les bronches en cas d’obstruction. Le thym est souvent utilisé afin de prévenir :

  • Gingivites
  • Laryngites
  • Asthme
  • Infections et plaies de la gorge
  • Inflammation de la bouche

Voici comment préparer du thé au thym :

Ingrédients :

  • Thym séché ou une poignée d’herbes fraîches
  • Un récipient couvert pour l’infusion

Préparation :

1) Mettez quelques herbes dans votre récipient d’infusion – environ 2 cuillères à café d’herbes séchées par 200 ml d’eau. Pour les herbes fraîches, utilisez plus.

2) Versez sur l’eau qui est juste hors de l’ébullition.

3) Couvrez et infusez pendant environ 5 minutes.

4) Filtrez et buvez.

À votre santé!

Sourceslivingtraditionally.com / simplecapacity.com / www.ncbi.nlm.nih.gov

www.sciencedirect.com / www.medicalnewstoday.com/articles/266016.php

www.offthegridnews.com / Traduit et adapté par : Aidersonprochain.com

2 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici