Le curcuma est un ingrédient naturel extrêmement bénéfique pour la santé. Et comme il n’a souvent pas d’effets secondaires, il est généralement prescrit comme alternative pour traiter différentes maladies.

Cependant, dans certains rares cas, s’il est consommé en excès ou s’il est combiné avec certains médicaments, il peut avoir des effets très dangereux sur la santé.

En général, quand on parle de curcuma, ce n’est pas de la plante qu’on parle mais de sa racine qui a été utilisée comme épice culinaire, médicament et même ingrédient indispensable dans les cérémonies de mariage en Inde depuis plus de quatre millénaires.

De nombreuses études ont prouvé les bienfaits pour la santé du curcuma, bien que tous ne soient pas scientifiquement démontrés.

La plupart de ses propriétés sont dues à son ingrédient actif, la curcumine, qui s’est révélée avoir de puissantes propriétés anti-cancérogènes, anti-inflammatoires, anti-oxydantes et anti-thrombotiques.

En raison de son action bénéfique, de nombreuses personnes utilisent le curcuma en combinaison avec d’autres médicaments, ou comme une alternative Aux produits prescrits. Ceci est principalement dû au fait de vouloir éviter les effets secondaires et les complications dues à l’utilisation excessive de produits pharmaceutiques en général.

LIRE AUSSI : Mélange de curcuma + gingembre avec lait de coco, un rituel ayurvédique révolutionnaire!

Cependant, la combinaison de curcuma et de médicaments peut être très dangereuse et peut entraîner des effets secondaires nocifs très graves.

Ainsi, sa propriété anti-thrombotique qui réduit les caillots de sang, peut mettre en danger la santé si elle est combinée avec des médicaments anticoagulants, contenant des composés comme l’aspirine, la warfarine (Coumadine) ou le clopidogrel (Plavix ). Et ceci car leur combinaison stimule excessivement l’effet des médicaments anticoagulants et augmente ainsi le risque d’hémorragies.

Le curcuma interagit également avec les médicaments contre le diabète, qui eux réduisent la glycémie. À savoir qu’il accentue leur effet, et donc élève le risque d’hypoglycémie. Par conséquence, vous pouvez subir de nombreux effets secondaires, comme la vision troublée, la fonction cognitive altérée, l’anxiété et les tremblements.

La consommation du curcuma peut également produire des réactions allergiques comme des éruptions cutanées ou urticaires, et peut même causer un essoufflement et une anaphylaxie.

De plus, le curcuma ne devrait pas être combiné avec des médicaments qui réduisent l’acide gastrique, car le corps va en réalité en augmenter la production, et pourrait donc conduire à des nausées, des douleurs à l’estomac, des ballonnements et même des lésions œsophagiennes.

Ces médicaments qui abaissent l’acide de l’estomac comprennent l’oméprazole, la famotidine (Pepcid), la cimétidine (Tagamet) et la ranitidine (Zantac).

Ainsi, évitez de combiner curcuma et médicaments, et dans le cas où vous éprouvez une réaction allergique, vous devriez le remplacer par une autre alternative naturelle, ou réduire la quantité que vous consommez.

A votre santé !

Sources et références :

Family Life Goals / NCBI / WebMD / NCBI / UMM / Diabetes / Live Strong / WebMD

healthyfoodhouse.com/Traduit et adapté par:aidersonprochain.com

LAISSER UNE RÉPONSE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici