Souvent, les troubles psychologies et de personnalité visibles chez des enfants ne sont que les fruits d’une emprise toxique qu’ils ont subi, pendant leur enfance, de parents narcissiques. Dans cet article, découvrez les 3 types de violences infligées par des parents insoucieux et absents émotionnellement…

La première violence psychologique que peut subir un petit enfant émane forcément de ses parents. Ces derniers peuvent être, dans certains cas, des parents irresponsables, imbus de leur personnalité et absents émotionnellement, ce qui est, en soi une agression psychologique et émotionnelle dont leurs enfants y sont très sensibles.

Le complexe du parent narcissique :

Côtoyer un manipulateur, un pervers narcissique, est très souvent néfaste et destructeur. Mais quand cette personne se retrouve dans la sphère familiale et que l’on doit vivre avec, comment survivre à cette relation et repérer ce type de caractère néfaste à l’épanouissement d’un enfant ?

Geneviève Schmit est thérapeute spécialisée dans l’accompagnement des victimes de manipulateurs qui nous explique les soubresauts du caractère du parent pervers narcissique à partir de deux traits de personnalité distinctes :

« La personnalité narcissique est extrêmement égocentrique d’une part, et d’autre part il a une grande immaturité émotionnelle. Son âge émotionnel s‘est figé à 5-6 ans et il adopte au fil du temps un comportement de celui d’un pré-adolescent. Il est attiré par tous les extrêmes, « je t’aime très fort », « je te déteste », il a une incapacité à gérer les frustrations, une image de soi primordiale, un caractère boudeur, il punit, il râle… » 

Au quotidien, certains enfants devront subir l’humiliation et l’aliénation régulièrement sans qu’ils puissent faire quoi que ce soit devant l’absolutisme parental, narcissique et pervers …

Voici les 3 violences psychologiques communes infligées par des parents narcissiques et comment les repérer :

1. L’ignorance :

Souvent, un parent manifeste une présence physique très dominante avec une insouciance émotionnelle flagrante. Quand ce type de parent refuse de rentrer en interaction avec son enfant, de manière cohérente, ceci constitue une violence émotionnelle et psychologique avec de sérieuses répercussions sur l’enfant.

2. La terreur : 

Le recours de certains parents aux menaces, aux injures et au terrorisme parental sont les causes de graves dommages psychologiques sur la santé mentale et psychologique de leurs enfants. Il est juste inadmissible de menacer votre enfant de choses insensées, voire de coups, de blessures ou de mort même.

3. L’Isolement :

L’isolement est une forme d’abus parental et d’agression de la liberté de l’enfant dont les dommages se manifesteront avec une incapacité de l’enfant de se livrer à des activités normales et à un rapport interactif avec ses camarades.

Source : astucesnaturelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici