La sciatique peut sérieusement empêcher la réalisation des activités quotidiennes d’une personne. À savoir, elle provoque une douleur insupportable sur le long du dos en descendant jusqu’au genoux. La douleur part du nerf du lombosacrée pour passer par les hanches et les fesses et se propage jusqu’aux jambes.

La douleur sciatique pourrait apparaître suite à une pression du nerf sciatique est pressé par un disque tranché ou un rétrécissement de la moelle épinière. Elle peut également se manifester en raison d’un syndrome et d’une grossesse.

Afin de traiter cette douleur efficacement, vous devez identifier sa cause avant de se prononcer sur un pronostic. Indépendamment des traitements conventionnels qu’on ne vous demandera pas de stopper, voici 8 astuces très simples à faire au quotidien et qui seront d’un énorme soutien en vue d’éradiquer ce mal de dos épouvantable.

8 manières d’apaiser la douleur sciatique plus rapidement :

1. La physiothérapie :

47366824 - male osteopath treating female patient with hip problem
Ian Allenden / 123rf

Mark Milstein, DM est un neurologue au centre médical de Montefiore à New York City. Ce dernier affirme que, on le cite : « il est important de noter que l’alitement prolongé n’aide pas à résoudre le problème de la douleur sciatique plus rapidement. »

Par conséquent, quoique vous vous sentiriez bien en vous étendant sur un lit toute la journée, cela ne résoudra pas pour autant votre problème. Vous devriez essayer la physiothérapie. du Dr. Milstein qui propose cela :

« C’est un traitement efficace pour la plupart des patients souffrant de la sciatique, sans oublier que c’est une manière de restreindre les traitements pharmacologiques habituels, notamment pendant la grossesse. La physiothérapie est excellente pour les femmes enceintes.  » Par conséquent, vous devriez suivre les exercices qui allégeront les symptômes de la sciatique.

 

2. Faire des massages du bas du dos :

640px-Aroma_Massage
Tara Angkor Hotel

Le Dr. Hameed croit que le massage peut fournir un soulagement de la douleur sciatique à court terme. Par conséquent, vous devriez trouver un bon praticien pour vous assurer un massage à pression modérée afin d’éviter les complications liées à la stimulation profonde du tissu et aux méthodes agressives employés par certains.

 

3. La chiropractie :

Manuellterapi5

Les chiropracteurs peuvent fournir une méthode non envahissante et non pharmaceutique afin de traiter la sciatique. À savoir, une étude entreprise en 2010 a démontré que 60% de patients de la sciatique ont eu les mêmes résultats par le biais des soins d’un chiropracteur certifié que ceux qui ont subi une chirurgie pour traiter ce problème.

 

4. La chaleur ou le froid glacial :

celsius-2125_640

Si votre douleur de sciatique a été provoquée par un spasme des muscles, comme dans le cas du syndrome de piriformis, vous devriez essayer d’y appliquer de la chaleur (une correction par le chauffage, une protection par le chauffage ou en utilisant une bouteille d’eau chaude à une température de 104° C).

Farah Hameed, DM est un spécialiste de la moelle épinière et le directeur médical de la réadaptation de la santé des femmes au centre médical d’Université de Columbia à New York. Il nous suggère le « bâton à 15 ou 20 minutes à la fois pour donner à votre peau une occasion de récupérer, particulièrement si vous employez de la glace. Plus la douleur est locale, plus l’application serait salutaire de la chaleur ou  du froid glacial».

 

5. Un oreiller lombaire : 

Le Dr. Milstein revient en rappelant que le repos prolongé ne fera qu’aggraver votre douleur sciatique en dépit d’un répit passager au début. Dans ce cas là, nous vous recommandons d’utiliser un oreiller en le plaçant contre votre lombosacrée afin de soutenir la courbe naturelle de votre dos.

Hilda Hutcherson, DM est un professeur d’obstétrique et gynécologie à l’université de l’Université de Columbia qui conseille aujourd’hui aux futures mères : « mon meilleur conseil est d’utiliser une ceinture de grossesse qui aide à prévenir les douleurs sciatiques.»

6. Faites une activité physique régulière !

running-573762_640

Il est d’une importance essentielle d’être en activité physique régulièrement, ce qui permet de prévenir les attaques subites de la douleur sciatique. Une séance d’entraînement régulière, aussi bien que les exercices qui visent le noyau, conditionneront et renforceront vos muscles spinaux du dos tandis que le repos prolongé sur un lit aggravera cette douleur.

Dr. Hameed déclare qu’il est le premier à inciter les gens à s’engager dans une trentaine d’exercices minutieux au moins cinq fois par semaine, comme c’est le cas du jardinage, de la natation ou de la marche.

 

7. Acupuncture :

3275938612_ff03816919_z
Wonderlane

Jiang-Ti Kong, DM est un anesthésiste et un spécialiste de la douleur sciatique chez Stanford Health Care en Californie. Ce dernier nous révèle un secret très intime : « l’acuponcture est connue pour réduire la douleur par l’augmentation de la production des endorphines (permettant de devenir plus résistante à la douleur) et par la réduction du niveau de l’inflammation.

Pour information, tous les praticiens de l’acuponcture détiennent le label DABMA, indiquant leur appartenance et leur certification par le conseil américain de l’acuponcture médicale.

 

8. S’habituer au Yoga :

640px-Project_Yoga_Richmond_1
Eli Christman

Les exercices du yoga peuvent fournir une aide significative et précieuse pour limiter la douleur sciatique, pour ne pas dire la soigner complètement. Le Dr. Hameed propose de faire un super exercices de détente spirituelle et corporelle du Yoga : La planche classique, qui réduira la pression sur les disques qui pincent les nerfs du lombosacrée.

Vous devriez vous trouver sur l’arrière, croiser votre cheville droite au-dessus de votre cuisse gauche, remonter les mains derrière le tendon gauche et tirer vers la zone abdominale pendant 10 à 15 secondes. Faites alors la même procédure de l’autre côté.

Source : astucesnaturelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici