Acromégalie : Causes, symptômes et complications

L’acromégalie et le gigantisme

L’acromégalie est un trouble hormonal qui se développe lorsque votre hypophyse ou glande pituitaire produit excessivement d’hormone de croissance à l’âge adulte. Lorsque cela se produit, vos os augmentent de taille, y compris ceux de vos mains, de vos pieds et de votre visage. L’acromégalie affecte généralement les adultes d’âge mûr.

Chez les enfants qui sont encore en croissance, la production démesurée des hormones de croissance peut provoquer une maladie connue sous le nom de gigantisme. Ces enfants souffrent d’une croissance osseuse excessive et d’une augmentation anormale de leur taille.

 

Étant donné que l’acromégalie est une maladie rare et que les changements physiques y associés se produisent progressivement, elle n’est pas souvent diagnostiquée immédiatement : le diagnostic peut prendre des années dans certains cas.

À défaut d’un traitement rapide et adéquat, l’acromégalie peut entraîner une maladie grave et peut même devenir mortelle. Nonobstant, les traitements disponibles pour l’acromégalie peuvent réduire le risque de complications et améliorer considérablement vos symptômes, y compris l’augmentation de la taille.

 

Symptômes de l’acromégalie : 

maladie du gigantisme
L’acromégalie et le gigantisme

L’un des symptômes les plus courants de l’acromégalie est l’augmentation de la taille des mains et des pieds. Les personnes atteintes de ce trouble remarquent souvent qu’elles ne peuvent plus porter des bagues qui leur conviennent et que leur pointure augmente progressivement.

De plus, l’acromégalie peut entraîner des changements progressifs de la forme de votre visage, tels qu’une mâchoire et un front saillants, un nez agrandi, des lèvres épaissies et un écartement plus prononcé entre les dents.

Hormis cela, l’acromégalie peut provoquer les signes et symptômes suivants, qui peuvent varier d’une personne à l’autre :

 

  • Peau rugueuse, grasse et épaissie
  • Transpiration excessive et odeur corporelle
  • Petites excroissances du tissu cutané (acrochordons)
  • Fatigue et faiblesse musculaire
  • Voix rauque en raison de l’élargissement des cordes vocales et des sinus
  • Ronflement excessif dû à l’obstruction des voies respiratoires supérieures
  • Troubles de la vision
  • Maux de tête
  • Augmentation de la taille de la langue
  • Douleur et diminution de la mobilité articulaire
  • Menstruations irrégulières chez les femmes
  • Dysfonction érectile chez les hommes
  • Augmentation de la taille du foie, du cœur, des reins, de la rate et d’autres organes
  • Augmentation de la taille de la poitrine

 

Causes de l’acromégalie

 

L’acromégalie est due à la surproduction de l’hormone de croissance par la glande pituitaire au fil du temps. L’hypophyse, une petite glande située au centre du cerveau derrière le pont du nez, produit une certaine quantité d’hormones. L’hormone de croissance joue un rôle de pivot dans la gestion de votre croissance physique.

Lorsque l’hormone de croissance est sécrétée dans votre circulation sanguine, elle déclenche la production de l’IGF-1 (facteur de croissance ressemblant à l’insuline), qui stimule à son tour la croissance des os et d’autres tissus. Si votre hypophyse produit excessivement d’hormone de croissance, des quantités excessives d’IGF-I peuvent en résulter. Ce qui peut provoquer une croissance anormale de vos tissus mous et votre squelette, en se manifestant par d’autres symptômes caractéristiques de l’acromégalie et du gigantisme.

 

La production excessive de l’IGF-1 chez les adultes est due généralement à une tumeur :

Tumeurs hypophysaires : la majorité des cas d’acromégalie sont dues à une tumeur non-cancéreuse (adénome) de la glande pituitaire. La tumeur sécrète des quantités excessives de l’hormone de croissance, en provoquant de nombreux signes et symptômes d’acromégalie. Certains des symptômes de l’acromégalie, tels que les maux de tête et les troubles de la vision, sont dus à la masse tumorale qui exerce une pression sur les tissus cérébraux avoisinants.

Tumeurs non-hypophysaires : chez certaines personnes atteintes d’acromégalie, des tumeurs apparaissent au niveau d’autres parties du corps, telles que les poumons, le pancréas ou les glandes surrénales. Dans certains cas, ces tumeurs sécrètent des hormones de croissance. Dans d’autres cas, les tumeurs produisent une hormone connue sous le nom de l’hormone de libération de l’hormone de croissance (GH-RH), qui stimule l’hypophyse pour produire plus d’hormones.

 

Complications

 

Le développement progressif de l’acromégalie peut entraîner des problèmes et des complications de santé majeurs, incluant sans s’y limiter :

  • Hypertension
  • Maladies cardiovasculaires, notamment l’augmentation de la taille du cœur (cardiomyopathie)
  • Arthrose
  • Diabète
  • Goitre
  • Polypes précancéreux sur la paroi du côlon
  • Apnée du sommeil, une condition dans laquelle la respiration s’arrête et commence à plusieurs reprises pendant le sommeil
  • Syndrome du canal carpien
  • Diminution de la sécrétion d’autres hormones hypophysaires (hypopituitarisme)
  • Fibromes utérins, tumeurs bénignes de l’utérus
  • Compression médullaire
  • Perte de vision

 

Un traitement précoce et adéquat de l’acromégalie peut empêcher le développent ou l’aggravation de ces complications. Si elle n’est pas traitée convenablement, l’acromégalie et les complications y associées peuvent entraîner une mort prématurée.

 

Source: mayoclinic.org

Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires
soigner la grippe

10 Aliments à consommer pour combattre la grippe

boissons gazeuses

8 Raisons pour lesquelles vous devriez vous contourner des boissons gazeuses