l'aide humanitaire

L’année dernière, une aide humanitaire Danoise, Anja Ringgren Lovén, était en pleine mission avec son mari au Nigeria en vue de sauver la vie de quelques enfants parmi les milliers d’innocents délaissés chaque année, après avoir été accusés à tort de sorcellerie.

«Nous sommes tombés sur des enfants effarouchés, torturés et même morts, » a souligné Lovén, fondatrice de l’association African Children’s Aid Education and Development Foundation (ACAEDF), dans un blog en 2016.

C’est à ce moment précis qu’elle rencontrait le petit garçon pour la première fois en décidant de l’appeler Hope « Espoir ». Le tout-petit, qui était maigre comme un clou à cette époque, était pris pour mort par ses parents dans un petit village.

«J’ai choisi de l’appeler Hope, parce qu’en ce moment, nous espérons tous qu’il survivra, » a déclaré Lovén deux jours après avoir sauvé le garçon. « Je l’ai trouvé dans un village, nu, seul et entre la vie et la mort »

Aide humanitaire
Aide humanitaire : Une photo de Hope le 31 avril 2016 ANJA LOVÉN

Lovén a partagé sa photo en train de donner de l’eau à Hope, afin de sensibiliser le public concernant ce fléau qui prévaut dans le pays tout entier, aspirant à recueillir des fonds afin de répondre aux besoins médicaux du bambin. La photo s’est propagée comme une traînée de poudre sur Internet, et tout le monde connait maintenant l’histoire de Hope.

« Maintenant, plus d’un an après la fameuse photo, vous ne pourrez plus reconnaître le petit garçon âgé de 3 ans, le monde a découvert son histoire passionnante et il se prépare pour entrer à l’école cette semaine », a écrit Lovén dans un post sur Facebook.

Sur la photo mise à jour, le petit costaud portait un pull rouge, des baskets blanches Velcro et un sac à dos noir, et buvait de l’eau d’une bouteille, tout comme dans sa photo originale. Lovén était finalement consolée de voir le petit garçon en bonne santé, et ce fut une très bonne surprise pour les internautes qui suivaient l’histoire.

LIRE AUSSILe garçon de 4 ans vivait dans une cage dans un orphelinat – il respire l’air frais pour la première

Un utilisateur de Facebook a écrit :

« Je suis ravi de voir Hope grandir dans l’amour, avec une bonne nourriture, heureux, s’amusant, et surtout qui va bientôt aller à l’école ! »

«Le changement de la situation du petit garçon constitue une source d’inspiration, il a un très bon caractère», a commenté un autre.

Hope vit avec 35 autres enfants dans un orphelinat géré par Lovén et son mari, David Emmanuel UMEM, à Eket, au Nigeria et son histoire continue d’aider des dizaines d’autres enfants comme lui.

l'aide humanitaire
L’aide humanitaire danoise Anja Ringgren Lovén partage une photo avant et après – FACEBOOK / ANJA RINGGREN LOVÉN

 

En 2009, des activistes contre la pratique ont rapporté qu’environ 15.000 enfants ont été accusés de sorcellerie dans deux Etats parmi les 36 Etats du Nigeria au cours d’une décennie, et environ 1000 enfants avaient été assassinés. C’est une question épineuse qui fait dresser les cheveux sur la tête!

Mais grâce aux activistes des quatre coins du monde qui ont donné de l’argent à l’ACAEDF au profit de Hope, Lovén a déclaré qu’elle était en mesure de contribuer à l’ouverture d’une clinique en vue d’aider les enfants accusés de sorcellerie. L’organisation a également acquis un terrain, appelé Land of Hope, afin d’établir un nouvel orphelinat à l’effet de protéger d’autres garçons et filles abandonnés.

Hope est un exemple vivant que la vie de ces enfants peut devenir meilleure, dit Lovén.

« Hope grandit rapidement grâce à l’amour dont il est comblé ainsi que l’affection et les soins considérables qu’il reçoit chaque jour de la part de notre équipe, il est très mignon, heureux et en bonne santé », a souligné Lovén

Tant qu’il y a de l’amour, il y a de l’espoir !

 

Source: https://www.cbsnews.com/news/one-year-later-nigerian-witch-boy-healthy-headed-to-school/

Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici