Aphasie: Voici tout ce que vous devriez savoir

L’aphasie est un trouble du langage qui peut affecter l’utilisation du langage par une personne. Ce trouble commun peut avoir une incidence sur la capacité de parler, de comprendre, de lire et d’écrire, mais pas nécessairement toutes ces compétences en même temps. Cette condition arrive le plus souvent à la suite d’un accident vasculaire cérébral.

L’aphasie peut survenir à la suite de lésions cérébrales associées à la maladie d’Alzheimer ou à un accident vasculaire cérébral. Les défis auxquels la personne sera confrontée dépendent des zones affectées du cerveau. Des études indiquent qu’entre 9% et 62% des personnes ayant fait l’objet d’un AVC ont un certain degré d’aphasie.

Dans le passé, l’aphasie ne faisait référence qu’à une altération complète de la communication et du langage, alors que la dysphasie était utilisée pour décrire une altération partielle du langage.

 

Néanmoins, vu la confusion qui existe entre la dysphasie et la dysphagie, un trouble de la déglutition, l’aphasie est maintenant utilisée pour décrire ces troubles.

symptômes de l’aphasie
hydraviridis / 123RF

 

Types et symptômes de l’aphasie

Il existe plusieurs types d’aphasie :

 

1. Aphasie réceptive ou aphasie de Wernicke :

La personne atteinte de ce type d’aphasie a du mal à comprendre la signification des mots prononcés, mais elle peut produire un discours simple. Or, le discours peut être incohérent, avec des mots non pertinents et la lecture et l’écriture peuvent être difficiles.

 

2. Aphasie non-fluente, ou aphasie de Broca :

La production de la parole est souvent courte, et décrite comme étant hésitante et forcée. Il est difficile d’accéder aux mots et la formation des sons peut être difficile également. L’écriture peut être affectée, mais la capacité de lire et de comprendre reste souvent intacte.

 

3. Aphasie globale :

Ce type d’aphasie affecte tous les aspects du langage. La personne peut être capable de dire quelques mots compréhensibles, sans comprendre un discours ni lire ou écrire.

 

4. Aphasie anomique :

La personne peut utiliser un langage grammaticalement précis, mais elle a du mal à nommer les objets et les mots, de sorte qu’elle parle pour s’expliquer à défaut du mot exact qu’elle cherche. L’écoute et la lecture peuvent rester intactes.

La personne atteinte d’aphasie aura normalement des difficultés considérables dans l’usage de la parole et du langage. Cette incapacité à s’exprimer peut provoquer une frustration.

Par ailleurs, la faiblesse ou la paralysie d’un seul côté ou des deux côtés du visage ou du corps peut également rendre la production de la parole ou l’écriture plus difficile. Les muscles utilisés pour respirer ou avaler peuvent être affectés également, ce qui affecte à son tour la production de sons.

 

Causes de l’aphasie

La partie du cerveau qui contrôle la reconnaissance du langage et de la langue s’appelle le centre du langage. Ce centre comprend la zone de Broca et la zone de Wernicke. L’aphasie se produit lorsque des lésions se produisent à l’une de ces parties du cerveau ou aux voies neurales qui les relient.

Les lésions dues à un accident vasculaire cérébral ou à la maladie d’Alzheimer peuvent entraîner une aphasie. Ces lésions peuvent résulter des conditions suivantes :

  • Accident vasculaire cérébral
  • Lésion cérébrale traumatique
  • Épilepsie
  • Migraine
  • Tumeur cérébrale
  • Maladie d’Alzheimer
  • Maladie de Parkinson

Lire aussi : Comment est traitée l’aphasie? 

 

A votre santé.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires
traitement de l'aphasie

Comment est traitée l’aphasie?

bilirubine

Niveaux élevés de bilirubine : voici tout ce que vous devriez savoir