arbre de la mort
 

Hippomane Mancinella est son nom scientifique, mais il est plus connu sous le nom de « L’arbre de la mort » ou « La camomille de la mort », cet arbre jouit du privilège d’être enregistré dans les Records Guinness. Il pousse dans les régions côtières, sur des sols sablonneux à haute concentration saline, s’étendant de la Floride à la Colombie et abondant dans plusieurs îles de la mer des Caraïbes, y compris l’île de Margarita au Venezuela.

La camomille de la mort est un arbre qui peut atteindre 20 m de hauteur s’il pousse de manière droite, mais en raison de sa répartition côtière, il n’est pas inhabituel qu’il s’effondre au cours de sa croissance, adoptant une forme presque effrayante et extrêmement tortueuse. Le tronc et les nombreuses branches sont recouverts d’une écorce épaisse et pliée, de couleur grise.

Selon les experts, son nom vient du grec Hippo, qui signifie cheval et maniaque de manie ou de folie.

 

C’est le philosophe grec Theophrastus qui lui a donné ce nom (371 av J-C.-287 av J.C.) lorsqu’il a constaté que les chevaux sont devenus fous après avoir mangé le fruit de cet arbre. Carl Linnæus, père de la taxonomie moderne, a également donné le même nom à cet arbre en Amérique.

Son fruit ressemble à la pomme et a un goût agréable, qui trompe facilement, mais il est mortel pour les humains et les mammifères alors que certains reptiles mangeaient ses fruits. Ainsi, il est interdit de manger ses fruits si vous ne voulez pas souffrir de diarrhée grave et de vomissements qui finissent par entraîner votre mort.

Les brûlures, les éruptions cutanées, les cloques et l’inflammation de la peau sont les conséquences que peuvent subir les personnes qui touchent simplement cet arbre nuisible.

arbre de la mort

Il est conseillé de ne pas être présent si l’un de ces arbres est brûlé, car la fumée qu’il dégagerait pourrait causer des problèmes respiratoires et, dans le pire des cas, une cécité temporaire.

À une certaine époque, les indigènes utilisaient l’arbre de la mort pour la chasse, en couvrant leurs flèches de sève en vue de les utiliser pendant la chasse. En outre, à l’époque coloniale, il était utilisé pour créer d’innombrables meubles.

Beaucoup de personnes ne connaissent pas cette information qui pourrait leur sauver la vie.

En raison des graves conséquences que cet arbre peut entraîner pour l’homme, la plupart ont été coupées et cette espèce est maintenant en danger d’extinction. Si un jour vous venez en rencontrer un, vous n’avez pas besoin de le blesser, ne vous en approchez pas et pour rien au monde, ne consommez pas ses fruits.

Si cet article vous a inspiré, n’hésitez pas à le partager !

 

Source: enteratedealgo.net
Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

Laisser un commentaire