L’ail appartient à la même famille que les oignons, les poireaux et la ciboulette. Il a été utilisé depuis la nuit des temps, notamment en cuisine. Certains individus l’utilisent en vue de prévenir et soulager de nombreuses affections. L’ail n’est pas une herbe comme le pensent certains, mais un légume. Les chefs cuisiniers l’utilisent pour épicer leurs plats, il transforme un plat insipide en quelque chose d’extraordinaire, savoureux et sain.

Toutefois, êtes-vous conscients que la majorité de vos produits frais sont irradiés ? Autrement dit exposés à l’irradiation. «Safe Food News» a rapporté en 1994 que «la Chine a exporté de l’ail irradié.

L’irradiation consiste dans le processus de l’exposition des aliments frais et / ou transformés aux radiations ionisantes, qui sont censées tuer les maladies et les agents pathogènes, et prolonger la durée de conservation en modifiant la capacité de germination d’une plante (gousse).

La FDA approuve l’irradiation des aliments, ainsi veillez à acheter des fruits et légumes cultivés localement. Les produits Bio offrent une pléthore d’avantages pour la santé, ils sont exempts de toxines et ont un meilleur goût que les produits irradiés.

 

Bienfaits pour la santé

L’allicine ainsi que d’autres composés soufrés donnent à l’ail son odeur forte et ses bienfaits pour la santé. Un milligramme d’allicine est 15 fois plus puissant que la pénicilline.

L’allicine protège des bactéries pathogènes, des virus, des parasites, du Staphylococcus aurus (SARM) résistant aux antibiotiques, des levuroses, et il constitue l’un des aliments anticancéreux les plus puissants.

Il existe plus de 33 composés soufrés actifs dans l’ail. L’allicine se transforme en acide sulfonique. C’est l’agent qui détruit les radicaux libres le plus rapidement. L’Université de Floride a constaté que l’ail augmente le nombre des lymphocytes T dans le sang. Ces cellules font face aux virus.

Les aliments entiers sont plus salubres que les suppléments. L’ail frais est la meilleure forme d’ail, et aucun supplément ne vous apportera vraiment les mêmes avantages que ce dernier. Pressez, hachez ou écrasez votre ail et laissez-le reposer pendant 5 minutes avant de le consommer. C’est le seul moyen d’activer l’allicine.

Attention, l’ail en poudre et l’ail granulé ne jouissent pas du même potentiel que l’ail frais.

LIRE AUSSI: Cette soupe de lentilles au curcuma vous protégera du diabète de type 2, de la démence et du cancer

 

Écrasez votre ail

Le docteur Joseph Mercola a donné l’explication suivante :

« Il convient de souligner que l’ail DOIT impérativement être frais. L’ingrédient actif est détruit dans l’heure qui suit l’écrasement de l’ail. La peau d’ail n’a pas la moindre valeur et ne devrait pas être utilisée.

Lorsque vous consommez de l’ail, il est essentiel de l’écraser avec une cuillère avant de l’avaler. Si vous avalez la gousse telle quelle, vous n’activerez pas l’allicine.

Il existe deux façons de procéder : les chercheurs argentins croient que l’ail torréfié libère de l’allicine, tandis que d’autres chercheurs confirment que l’ail frais libère plus d’allicine lorsqu’il est laissé à l’air libre pendant 15 minutes avant sa consommation.

juicing-for-health

Optez pour les bons aliments au lieu des médicaments

Soupe à 26 gousses d’ail

Cette recette utilise les méthodes de préparation les plus saines, ainsi nous vous recommandons de l’essayer avec nous !

 

Ingrédients nécessaires :

(Quantité suffisante pour 4 personnes)

  • 26 gousses d’ail non pelées
  • 1 gros oignon coupé en tranche
  • 2 Cuillères à soupe d’huile d’olive Bio
  • 2 Cuillères à soupe de beurre Bio (provenant de vaches nourries à l’herbe, ou beurre végétal )
  • ½ Cuillère à café de poivre de Cayenne
  • 1 Cuillère à soupe de curcuma
  • 1 Cuillère à soupe de gingembre frais
  • 1 Cuillère à café et demie de thym frais haché
  • ½ Tasse de lait écrémé, de lait Bio pasteurisé ou de lait de coco ou d’amande (vous pouvez utiliser votre lait préféré)
  • 3 Tasses et demie de bouillon de légumes Bio
  • 4 Quartiers de citron

 

Mode de préparation :

Préchauffez votre four à 350° F, soit environs 170°C. Commencez par torréfier votre ail non pelé. Placez les gousses sur une plaque de cuisson, ajoutez un filet d’huile d’olive et assaisonnez avec le sel de mer. Mélangez les gousses d’ail et couvrez la plaque avec du papier aluminium. Torréfiez pendant 45 minutes, ou jusqu’à ce que votre ail devienne doré. Laissez refroidir et écrasez les gousses entre vos doigts, afin qu’elles soient facilement pelées.

Faites fondre le beurre dans une grande casserole à feu moyen. Ajoutez les oignons, le thym frais, le gingembre, le curcuma, le poivre de Cayenne, et laissez cuire jusqu’à ce que vos oignons deviennent translucides. Cela vous prendrait environ 6 minutes.

Divisez vos gousses d’ail pelées en deux portions 12-14. Écrasez-les bien. Conservez 12 gousses d’ail.

Ajoutez les 14 gousses restantes au mélange d’oignons, puis cuire pendant 3 minutes.

Versez le bouillon et faites chauffer à petit feu. Laissez mijoter jusqu’à ce que l’ail soit tendre et cela vous prendrait environ 20 minutes. Utilisez un mélangeur à immersion pour obtenir une soupe. Ajoutez le lait d’amande (ou votre lait préféré) et laissez mijoter. Ajoutez les gousses d’ail conservées et remuez. Assaisonnez avec du sel de mer et du poivre noir fraîchement moulu.

Pressez un quartier de citron dans votre soupe et servez-la chaude.

Bon appétit, et bonne santé!

Sources et références: naturalcuresandhomeremedies.com /juicing-for-health.com

Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici