carence en vitamine C

En tant que nutriment essentiel, la vitamine C (acide ascorbique) protège le corps des déficiences du système immunitaire. En effet, le corps a besoin d’apports réguliers en vitamine C en vue de prévenir le développement de maladies communes et de problèmes de santé graves.

Or, la plupart des gens ne consomment pas assez de cet élément nutritif essentiel. Lorsque le corps n’a pas assez de vitamine C, des symptômes peuvent se manifester de nombreuses manières. Jetez un coup d’œil sur les signes avant-coureurs de la carence en vitamine C.

 

Voici 9 signes d’alerte que votre corps est faible en vitamine C

« La vitamine C est l’un des meilleurs antibiotiques, antiviraux, antitoxines et antihistaminiques naturels au monde… » — Andrew W. Saul

vitamine c

  1. Vos gencives s’enflent et saignent facilement

Vos dents et vos gencives ont besoin de quantités suffisantes de vitamine C pour que vous jouissiez d’une santé bucco-dentaire optimale. Ce nutriment renforce le tissu épithélial présent dans tout le corps. Sur les gencives, l’épithélium agit comme une barrière contre les bactéries pouvant provoquer des maladies dentaires.

Si votre corps n’a pas assez de vitamine C, vos gencives ont tendance à s’enfler, à s’enflammer et à saigner facilement. Selon une étude de l’American Society for Microbiology, une faible teneur en vitamine C a été associée à la parodontite. Cette maladie entraîne une infection des gencives et des lésions pouvant même entraîner la perte de dents.

 

  1. Vos cheveux sont secs et fourchus

La vitamine C absorbée par votre corps va d’abord aux tissus et aux organes les plus importants avant que le nutriment ne se répande dans les cheveux. Toutefois, si vos niveaux de vitamine C ne sont pas adéquats, vos racines capillaires ne pourront pas en bénéficier autant qu’elles en auront besoin.

Ainsi, vous finissez par avoir les cheveux secs avec des pointes fourchues. De plus, la vitamine C accélère la croissance des cheveux, car elle aide le corps à absorber plus de fer. Une carence ne peut donc pas simplement ralentir la croissance des cheveux, mais elle peut également entraîner la perte des cheveux.

 

  1. Votre nez saigne fréquemment

Un apport régulier en vitamine C diminue la fragilité des capillaires. Étant donné que le nez est bordé de plusieurs de ces petits vaisseaux sanguins plus près de la surface de la peau, le nez peut être très sensible. Si votre nez saigne fréquemment, votre système peut avoir des niveaux inadéquats de vitamine « C ». Le saignement de nez, également appelé épistaxis, est l’un des symptômes du scorbut, ou une condition qui met en évidence la carence en acide ascorbique dans le corps.

 

  1. Vous avez la peau sèche, rêche et rouge.

Une peau sèche, rêche et rouge indique également que vous n’avez pas assez d’acide ascorbique dans votre système. Votre corps a besoin de la vitamine C pour se synthétiser avec le collagène de la peau afin que votre peau reste saine et éblouissante.

La déficience en vitamine « C » pourrait également conduire au développement d’une affection cutanée appelée kératose pilaire. Bien qu’elle soit plus fréquente chez les jeunes, cette condition peut survenir à tout âge. Elle se caractérise par des plaques rugueuses ou de minuscules bosses qui apparaissent sur les cuisses, les fesses, le haut des bras et les joues.

En outre, la kératose pilaire peut provoquer de légères démangeaisons. Même si cette condition ne provoque pas de douleurs et ce n’est pas une maladie grave, la rugosité peut être inconfortable et désagréable. Les crèmes hydratantes et les lotions contenant des vitamines aident à traiter la peau sèche et à diminuer les rides.

 

  1. Vous êtes susceptible aux hématomes

Étant donné que vos capillaires sont plus faibles sans vitamine C, une simple bosse peut entraîner des hématomes. Vous avez parfois des ecchymoses sur les cuisses ou les bras sans savoir d’où elles viennent. Vous savez maintenant pourquoi : vous avez probablement une carence en vitamine C.

Selon l’Université du Michigan Health Systems, des ecchymoses pourraient être le signe d’un problème de santé sous-jacent. Les experts recommandent, en plus de la consommation des aliments riches en vitamine C, de prendre des suppléments de vitamine C d’environ 400 mg avec 400 mg de flavonoïdes quotidiennement.

 

  1. Vos blessures prennent du temps pour guérir 

Avez-vous des entailles ou des éraflures qui ne guérissent pas depuis des semaines ? Avez-vous subi une opération récemment et ressentez-vous encore une certaine sensibilité autour de la plaie ?

La guérison peut ne pas être rapide, car vous n’avez pas assez de vitamine C qui aide les tissus conjonctifs à se lier à la plaie. La vitamine « C » joue un rôle important dans la réparation des tissus, selon le Journal of Dental Research. Elle peut également prévenir l’infection des plaies.

 

  1. Vous avez des articulations enflées et endolories

Les articulations enflées et endolories peuvent être enflammées. Ces symptômes sont communs pour ceux qui souffrent d’arthrite rhumatoïde. Selon Arthritis Foundation, les personnes ayant un faible taux de vitamine C courent trois fois plus de risques de développer cette maladie que celles qui consomment régulièrement de la vitamine C.

 

  1. Vous êtes plus susceptible au rhume et à la grippe

La vitamine C contribue à la production de globules blancs qui attaquent les virus et les bactéries. C’est aussi un antioxydant qui protège vos cellules des infections. Si votre corps n’a pas assez de vitamine « C », vous êtes probablement plus susceptible au rhume, au virus de la grippe ou à l’angine streptococcique.

 

  1. Vous êtes fatigué et démoralisé

Vous êtes-vous déjà trouvé facilement fatigué et démoralisé et vous ne pouvez pas expliquer pourquoi ? Il a été prouvé que la carence en vitamine C avait également des effets psychologiques. Des études distinctes chez des patients hospitalisés et des lycéens anxieux ont mis en évidence que leur humeur est devenue plus positive de 34 % après avoir pris de la vitamine C.

vitamine c et ces bienfaits

 

Conclusion

La meilleure façon d’augmenter votre apport en vitamine C consiste à ajouter ce nutriment naturellement à votre régime alimentaire. Consommez une bonne quantité de légumes et de fruits tels que le brocoli, le poivron, les épinards, les baies et les agrumes en vue de booster votre apport journalier de vitamine C.

En outre, la consommation des fruits frais est plus bénéfique que les jus. Des études ont mis en exergue que la cuisson excessive des légumes peut réduire leur valeur nutritionnelle. Ainsi, veillez à ajouter les légumes à vos soupes et ragoûts lorsqu’ils commencent déjà à bouillir et non pas avant.

 

9 Signes précurseurs que vous avez une carence en vitamine C
5 (100%) 1 vote[s]

Laisser un commentaire