Camille et son mari, Mike, ont donné l’exemple de ce qu’est l’amour et l’empathie en adoptant 88 enfants rejetés par leurs parents biologiques.

Certaines personnes naissent avec un cœur plein d’amour à donner et sont disposées à l’offrir à tous ceux qui en ont besoin, même si cela nécessite un changement complet de vie.

Camille et son mari, Mike Geraldi, de la ville d’Ellijay, Géorgie (USA) en sont un bon exemple. Au cours des quatre dernières décennies, ils ont adopté et pris la pleine responsabilité de 88 bébés. Et tous avec un certain type de handicap, et rejetés par leurs parents biologiques.

Dans une interview donnée à CNN, ils expliquent toute leur histoire avec les enfants.

Déficience intellectuelle, spina bifida, syndrome de Down, autisme et déformations faciales extrêmes. Ce sont quelques-unes des conditions des personnes que le couple a décidé de soigner et d’aimer . « Les enfants que j’ai reçus auraient pu ne pas avoir de vie », avait déclaré Mike, 68 ans. « Mais beaucoup d’entre eux ont vécu ».

Une union pour l’amour et la famille

Même lorsqu’ils ne se connaissaient pas encore, Camille, qui est infirmière, et Mike, pédiatre, avaient déjà une affection particulière pour les enfants et consacraient leur vie professionnelle à prendre soin d’eux. Camille avait déjà pris soin de trois enfants lorqu’elle était célibataire, et elle ne voulait pas y renoncer:

Lorsque Mike m’a demandé de l’épouser, je lui ai dit que je voulais créer un foyer pour enfants handicapés et il a dit: «Je veux suivre ton rêve.

La première adoption du couple a eu lieu en 1986, depuis lors, les deux se sont unis et se sont renforcés et, au fil des ans, ont fait face aux joies de la famille et à la douloureuse perte de 32 enfants.

Le couple a veillé à ce qu’ils soient tous élevés dans le cadre d’une vie normale, qu’ils aient leurs propres responsabilités et soient encouragés à avoir autant d’indépendance que possible. En fait, beaucoup d’entre eux gèrent aujourd’hui leur propre vie, vivent dans d’autres endroits et se consacrent à leurs propres activités.

Les difficultés en cours de route

Cependant, les choses n’étaient pas toujours faciles pour eux. En 1992, leur maison a été détruite par l’ouragan Andrew et ils ont dû déménager en Caroline du Nord, et en 2011, alors qu’ils campaient, la propriété a été frappée par la foudre qui a détruit la maison familiale et les voitures.

C’était une période très difficile, mais ils ont trouvé une nouvelle maison à Ellijay, où ils restent aujourd’hui, et n’ont pas cessé d’adopter des bébés.

Pendant toutes ces années, certains enfants sont décédés, d’autres ont grandi et vivent avec eux, et d’autres ont continué leur vie, mais ils ont tous été élevés avec beaucoup d’amour.

Mike est décédé en 2016, à cause du mésothéliome, une forme rare et virulente de cancer souvent causé par l’amiante, mais malgré toute la douleur de la perte de Mike, Camille a continué à se consacrer à la mission du couple et a fondé la Possible Dream Foundation, pour aider les autres à travers l’éducation et la gestion sur la façon de prendre soin des personnes ayant des besoins spéciaux.

Le site officiel de la fondation dit : « Bien que son mari ne soit plus physiquement ici, son esprit vit dans ceux qui sont venus l’aider à collecter des fonds et à poursuivre sa mission. »

Avec le soutien de Camille et Mike, de nombreuses personnes ont eu l’opportunité de vivre, de recevoir de l’amour et de vivre leur propre vie.

Leur histoire de vie est inspirante et certainement ils étaient et restent des personnes qui font une différence dans ce monde grâce à leur empathie et leur dévouement.

 

Source : sain-et-naturel.com

Laisser un commentaire

  S’abonner  
Notifier de