Crédit : Andoni Bastarrika

Lorsqu’on est artiste, tout support peut devenir un moyen de s’exprimer. Mais comme dans chaque domaine, histoire de se perfectionner, certains se spécialisent sur une matière en particulier. C’est le cas d’Andoni Bastarrika, passé maître dans l’art de manier le sable.

Crédit : Andoni Bastarrika

Si la plupart d’entre nous pourrait s’estimer fier d’un pauvre petit château le temps d’un retour en enfance, le travail de cet artiste est tout simplement impressionnant. Le plus souvent, il traite d’animaux, à qui il donne vie en version sablonneuse et très réaliste. C’est d’ailleurs ce qu’Andoni préfère faire, et comme ça qu’il est devenu une référence dans le milieu.

Tout commence en 2010 lorsqu’il se rend à la plage avec ses deux filles. À l’époque, sa première sculpture sur sable est la Petite Sirène. D’un point de vue artistique, ce n’est pas une grande réussite mais cela lui permet de se rendre compte de ce qu’il appelle son cadeau : la fluidité de ses mains. « C’est comme si elles savaient ce qu’elles faisaient. J’ai fait en sorte de développer ce don et j’ai passé les 10 dernières années faire des sculptures de sable » a confié Andoni Bastarrika. Comme quoi, on peut se découvrir une passion sans forcément s’y attendre.

Crédit : Andoni Bastarrika

 

Crédit : Andoni Bastarrika

 

Crédit : Andoni Bastarrika

 

Crédit : Andoni Bastarrika

 

Crédit : Andoni Bastarrika

 

Crédit : Andoni Bastarrika

 

Crédit : Andoni Bastarrika

 

Crédit : Andoni Bastarrika

 

Crédit : Andoni Bastarrika

 

Crédit : Andoni Bastarrika

 

Crédit : Andoni Bastarrika

 

Crédit : Andoni Bastarrika

 

Crédit : Andoni Bastarrika

 

Crédit : Andoni Bastarrika

 

Sources :  Twisted Sifter / demotivateur.fr

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires