Crédits : Why God ? / Youtube
 

Aujourd’hui on vous partage une histoire touchante. Cet australien à la retraite a conçu une bicyclette, spécialement équipée d’une chaise devant, pour emmener sa femme avec lui en balade. Seulement, si elle ne peut pas se déplacer seule, c’est parce qu’elle est atteinte d’Alzheimer.

Voilà donc une preuve d’amour très émouvante. Innover pour rendre la vie plus facile à son partenaire, c’est la créativité mise au service de l’humain. Bill et Glad Howard sont donc un couple âgé et heureux, malgré la maladie de Glad. Passionnée de vélo, elle semblait être triste de ne plus être capable d’en faire. Alors, pour lui faire plaisir, son mari Bill a eu une petite idée.

En bricolant son vélo, il a réussi à faire du deux-roues… un tricycle insolite, comportant un siège avant pour sa bien-aimée. Depuis, il emmène Glad dessus, pour des petites balades quotidiennes dans les environs. L’ingéniosité de cette invention, c’est surtout que Bill peut toujours voir la route, malgré la chaise. Intitulée la “Bike Chair”, cette bicyclette a vite fait le tour des réseaux sociaux. Normal, avec cette vidéo présentant l’innovation et l’histoire derrière ce drôle d’engin :

 

Si vous voulez vous procurer un modèle similaire, malheureusement, l’innovation n’est disponible qu’en Australie pour le moment. Néanmoins, Bill explique qu’il prévoit de produire le vélo en série. Mais qui sait ? Peut-être que l’idée inspirera d’autres fabricants. En tout cas, pour en découvrir davantage, rendez-vous sur le site du couple ici. Enfin, ça nous rappelle le concept très similaire de ce français : un guidon qui s’adapte aux fauteuils roulants pour partager le plaisir des promenades à vélo.

Crédits : Why God ? / Youtube
Crédits : Why God ? / Youtube
Crédits : Why God ? / Youtube
Crédits : Why God ? / Youtube
Crédits : Why God ? / Youtube
Crédits : Why God ? / Youtube
Crédits : Why God ? / Youtube
Crédits : Why God ? / Youtube
Crédits : Why God ? / Youtube

 

Source : creapills.com

Laisser un commentaire

  S’abonner  
Notifier de