Si la publicité vous a lobotomisé le cerveau au point de croire d’une boisson vous donnera des ailes, cet article est indispensable pour votre réveil mental, intellectuel et spirituel. Mary Allwood s’est tournée comme beaucoup de personnes vers une des plus tristement célèbres de nos jours …

Pétillante et sucrée, RedBull est une boisson énergisante notoire, avant-gardiste de surcroît sur le marché des boissons énergétiques qui donne de la force explosive dès la première gorgée …ou bien presque !Aujourd’hui,  est à l’origine de plusieurs problèmes de santé dont souffre beaucoup de victimes qui osent en parler.

Quelle est la composition de RedBull ?

Commercialisée depuis 1987 en Autriche et vendue dans un très grand nombre de pays dans le monde, la boisson Red Bull® n’avait pas de droit de cité en France jusqu’en 2008.

Avec des teneurs assez élevés en vitamines B6 et B3, un taux de caféine environ deux fois plus important que dans la plupart des sodas à base de coca et un taux de taurine 5 fois plus important que l’apport moyen journalier, RedBull bat des records en risques sanitaires.

Chaque canette apporte respectivement 2 et 500 fois les doses journalières que l’on absorbe par notre alimentation, soit l’équivalent de six mois de consommation pour la D-glucuronolactone !

A titre de rappel, la taurine est un acide aminé synthétisé par l’organisme. Il est impliqué dans plusieurs mécanismes. Au niveau hépatique, il joue notamment un rôle dans l’élimination du cholestérol, contre les radicaux libres, sur le stress et la protection de la rétine.

Voici comment Redbull a détruit la vie d’une jeune femme en quelques mois seulement :

Mary Allwood prenait au début une à 2 canettes par jour, mais son besoin d’énergie grandissait au fur et à mesure de son caprice de vitalité, une frénésie qui l’avait poussée à augmenter les doses jusqu’à en arriver à 20 canettes ce qui équivaut à 16 tasses de café et 17 barres de chocolat.

L’addiction de Mary lui a coûté 12 kg et pas moins de 4000 euros de consommation par an, mais ce n’était pas le plus grave, car l’addiction était en train de détruire sa santé.

Suite à des crises de douleurs violentes, Mary était hospitalisée d’urgence et à maintes reprises jusqu’à ce qu’une IRM puisse révéler une cirrhose du foie avec des dépôts graisseux et un début de fibrose dû aux concentrations très élevée de sucre dans le red bull; A titre d’information, ce cas de cirrhose est la cause derrière un alcoolisme sévère et très avancé, un excès dont elle n’était pas dépendante malgré tout !

Après un tel diagnostic, Mary ne pouvait être que choquée et ne voulait qu’agir vite pour réagir à ce mal qui la rongeait de l’intérieur.

Aujourd’hui, Mary Allwood en veut férocement à Redbull et cherche à tout prix de les diffamer et de faire révéler leur face morbide, notamment celle d’une boisson alcoolique qui se cache derrière des slogans publicitaires débiles et inconséquents. Elle tient à avertir l’opinion publique du danger de ces Boissons que l’on trouve trop facilement dans le commerce, et dont le taux trop élève en sucre fait d’elle une cause de maladies métaboliques, de diabète, d’hypertension artérielle, d’insuffisance hépatique et rénale.

Source : dailyrecord astucesnaturelles

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici