vieille dame

L’Holocauste a été une des périodes de l’histoire humaine les plus violentes, cruelles et dévastatrices. Cependant, au sein de la destruction, de la haine et de la souffrance, à plusieurs endroits, des anges de chair et de sang sont apparus pour guider les personnes sans défense et pour donner de la force aux faibles, qui étaient tous victimes de la folie nazie.

Un de ces anges était une infirmière polonaise du nom d’Irena Sendler, qui a fait absolument tout ce qu’elle a pu pour sauver plus de 2500 enfants juifs qui, autrement, auraient eux aussi fait partie des innombrables victimes innocentes de l’Holocauste.

Cependant, pour mieux comprendre sa motivation, il est nécessaire d’en savoir un peu sur l’histoire de cette femme exceptionnelle. Irena est née le 15 février 1910 à Varsovie, en Pologne. Son père, qui était un célèbre docteur du nom de Stanislaw Krzyżanowski, est mort du typhus quand elle n’avait que 7 ans, infecté par des patients que ses collègues avaient rejetés parce qu’ils étaient contagieux. Cela a profondément marqué sa fille, qui en a déduit qu’elle devait faire tout son possible pour aider les gens démunis.

Quand les juifs de Varsovie ont été parqués dans des ghettos, Irena a rejoint le ŻEGOTA (le Conseil Polonais de Soutien des Juifs). Dès le commencement, avec d’autres collaborateurs, elle a « fait sortir » des enfants du ghetto et les a placés dans des familles aimantes ou dans des orphelinats loin du ghetto, des Nazis et d’une mort certaine.

Irena a utilisé tous les moyens qu’elle a pu trouver pour faire sortir les enfants. Elle les a cachés dans des ambulances déjà occupées par des patients gravement malades, dans des charrettes, dans des sacs à ordures et même dans des cercueils (elle a parfois drogué les enfants pour faire croire qu’ils étaient morts ou les a endormis pour éviter qu’ils ne se trahissent par peur ou par désespoir).

Au total, plus de 2500 enfants ont été sauvés grâce à Irena et c’est pour cette raison que, en plus de nombreuses récompenses et marques de reconnaissance, elle a été nominée pour le Prix Nobel de la Paix en 2007.

Malheureusement, « l’Ange de Varsovie » est mort un an plus tard, à l’âge de 98 ans. Cependant, vous feriez mieux de vous renseigner plus profondément sur son histoire en regardant la vidéo suivante :

Source : parfait.cc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici