Un chat dont les pattes ont été amputées suite à des engelures obtient de nouvelles pattes en titane

Des membres en titane imprimés en 3D ont aidé un félin, qui a perdu ses pattes en raison d’engelures sévères, à se remettre sur ses pieds.

En effet, en Russie, une chatte peut enfin marcher, courir et même monter les escalier à nouveau, grâce aux vétérinaires qui ont remplacé ses membres amputés par des prothèses 3D en titane.

Le félin gris rustique, nommé Dymka (“brume” en russe), a environ 4 ans. Un chauffeur de passage l’a trouvé en décembre 2018 dans la neige à Novokuznetsk en Sibérie et l’a amené à une clinique de Novossibirsk, selon le site d’information russe Komsomolskaya Pravda.

Dymka souffrait d’engelures au niveau des pattes, des oreilles et de la queue – à tel point que le vétérinaire Sergei Gorshkov a dû amputer ses extrémités endommagées, a rapporté The Moscow Times.

Du reste, chaque hiver en Sibérie, les vétérinaires de la clinique de Novossibirsk traitent généralement au moins cinq à sept chats en raison d’engelures aux pattes, aux oreilles et au nez, a déclaré Gorshkov. Les gelures se développent lorsque les températures froides gèlent la peau et les tissus, notamment les extrémités. Dans les cas graves, le tissu meurt et l’amputation devient obligatoire.

Gorshkov et ses collègues de la clinique ont collaboré avec des chercheurs de l’Université polytechnique de Tomsk (TPU), en Russie, en vue de créer un ensemble de prothèses pour Dymka. Les scientifiques ont développé et appliqué un revêtement en phosphate de calcium pour créer des implants en titane qui ont été insérés et fondus dans les os de sa jambe, tout en minimisant le risque d’infection et de rejet d’implant, ont déclaré des représentants du TPU.

Les chercheurs ont utilisé des tomographies informatisées des rayons X des jambes de Dymka pour modéliser puis imprimer en 3D les tiges de titane. Dymka a finalement reçu ses implants prothétiques en juillet 2019 – d’abord au niveau des pattes avant, puis des pattes arrière – selon Novosibirsk News. Dans une vidéo partagée sur YouTube par la clinique vétérinaire, le 10 décembre 2019 – soit sept mois après l’implantation des nouvelles pattes de Dymka – on la voyait s’étirer au réveil, se promener dans une salle d’examen et jouer avec une frange sur une couverture.

Dymka est désormais le deuxième chat au monde à avoir reçu quatre prothèses métalliques. En effet, en 2016, la clinique de Novossibirsk a effectué une procédure similaire, en montant des implants en titane sur un chat nommé Ryzhik (“rouge” en russe), dont l’amputation des pattes avait aussi été causée par de graves gelures, selon The Moscow Times.

 

Source: livescience.com
Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires

Le maître bonsaï Masahiko Kimura crée des mini-forêts qui défient la gravité

Cet artiste de rue transforme les blocs de ciment en illusions époustouflantes