Les chercheurs affirment qu’ils ont trouvé la véritable cause de la dépression et comment y remédier sans antidépresseurs

0

Est-ce qu’on utilise de nos jours les antidépresseurs de manière excessive ?

Les antidépresseurs populaires tels que Prozac peuvent efficacement soulager la dépression chez de nombreuses personnes présentant des symptômes dépressifs – et sont largement prescrits par les psychiatres (15). Néanmoins, les antidépresseurs n’ont pas le même effet sur tout le monde (1), et il n’y a aucune garantie que leurs effets soient durables (2). Après tout, aucune méthode de traitement en soi- antidépresseurs, psychothérapie ou autre – ne peut traiter simultanément toutes les causes potentielles complexes de la dépression, telles que la génétique, les traumatismes, la malnutrition, le déséquilibre hormonal et même les changements de saison (3).

Heureusement, les chercheurs travaillent d’arrache-pied en vue de découvrir plus de possibilités de traitement de la dépression, qui peuvent compléter et / ou remplacer les antidépresseurs au profit des patients pour lesquels cette catégorie de médicaments est complètement inefficace. Toutefois, une étude récente a confirmé l’efficacité des médicaments anti-inflammatoires dans le traitement de la dépression.

 

L’étude 

antidépresseur
jarmoluk / Pixabay – antidépresseur – médicaments

Les médicaments anti-inflammatoires soulagent la dépression :

Une étude menée en 2017 par le Département de psychiatrie de Cambridge a mis en valeur que les médicaments anti-inflammatoires peuvent atténuer les symptômes de la dépression (4).

Les chercheurs se sont inspirés d’études antérieures, ayant dévoilées que les patients atteints de dépression ont tendance à avoir une inflammation (5). En effet, les patients atteints de dépression peuvent avoir des niveaux plus élevés de cytokines – des protéines qui provoquent l’inflammation (6, 7).

Par conséquent, les chercheurs de Cambridge visaient à déterminer si les personnes atteintes de maladies inflammatoires auto-immunes, telles que la polyarthrite rhumatoïde, présentaient moins de symptômes dépressifs lorsqu’elles étaient sous des médicaments anti-inflammatoires et anti-cytokines lors du traitement de leurs maladies auto-immunes (4). Après avoir analysé les effets des médicaments anti-cytokines sur 5063 patients dans plus de 20 études, l’équipe de recherche a conclu que l’utilisation des médicaments anti-inflammatoires était associée à la diminution des symptômes de la dépression.

« Environ un tiers des patients résistants aux antidépresseurs mettent en évidence des symptômes d’inflammation », a confirmé le Docteur Khandaker, l’un des chercheurs de cette étude (8). « Ainsi, les traitements à base d’anti-inflammatoires pourraient être convenables pour un grand nombre de personnes atteintes de dépression. […] Il est possible que nous envisagions dans l’avenir d’utiliser des médicaments anti-inflammatoires en psychiatrie pour traiter certains patients atteints de dépression.  »

 

Quel est le problème posé par les antidépresseurs ?

(suite en page suivante)

Les chercheurs affirment qu’ils ont trouvé la véritable cause de la dépression et comment y remédier sans antidépresseurs
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire