Le curcuma est une épice extrêmement populaire pour ces propriétés médicinales et culinaires. Cette plante herbacée est traditionnellement utilisée en médecine chinoise, ayurvédique et indienne depuis des siècles.

Cette épice, avec ses saveurs et sa couleur si caractéristiques, fut à l’origine utilisée pour le traitement de problèmes respiratoires, des maladies du foie, problèmes de peau comme les coupures, les blessures, ainsi que des problèmes musculaires ou encore gastriques. Aujourd’hui, de nombreuses études ont démontré les bienfaits du curcuma sur les infections, les problèmes digestifs et les inflammations.

Le composé chimique principal, la curcumine, est responsable de la plupart des bienfaits du curcuma. En effet, c’est une source d’antioxydants d’une part, et d’autre part, le curcuma présente des propriétés antimicrobiennes et anti-inflammatoires. Ainsi, le curcuma peut être utilisé dans le cas d’infections bactériennes, par exemple des infections du tractus gastro-intestinal, d’inflammations, de gastrites et autres déséquilibres du microbiote intestinal, et notamment dans certains états pathologiques impliquant la bactérie Helicobacter pylori.

Voici ce que les études ont découvert :

  • Le curcuma a des effets positifs, en ciblant les molécules inflammatoires, et ainsi en favorisant la survie cellulaire.
  • Le curcuma peut jouer un rôle dans le maintient de l’intégrité de la membrane plasmique entourant chacune de nos cellules.
  • Peut avoir des influences au niveau de l’information génétique, en ciblant une certaine catégorie de gènes, impliqués dans différentes pathologies.

LIRE AUSSI : Mélange de curcuma + gingembre avec lait de coco, un rituel ayurvédique révolutionnaire!

Ainsi, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, le curcuma semble aussi apaiser les douleurs liées à l’ostéo-arthrite. Pour soulager ce type de douleurs et améliorer la qualité de ses mouvements, consommez 200mg de curcuma par jour.

Les scientifiques du monde entiers s’intéressent à cette épice car ses effets thérapeutiques pourraient aller au delà de ce que l’on suppose. En effet, il est envisageable que le curcuma ait des effets positifs sur un plus large éventail de maladies :

  • Maladies du cœur
  • Maladies du foie
  • Liées au métabolisme
  • Problèmes inflammatoires
  • Maladies auto-immunes
  • Maladies neurodégénératives

Des études récentes sur des animaux modèles, ont démontrés que la tumérone, contenue dans le curcuma, booste le système nerveux, maintient l’intégrité des cellules nerveuses et joue ainsi un rôle dans certaines pathologies neurodégénératives comme l’Alzheimer. Il ne reste plus qu’à l’exploiter ! L’hypothèse actuelle est que les substances du curcuma peuvent agir au niveau de l’accumulation de la protéine bêta-amyloïde, impliquée dans les processus neurodégénératifs. Il se pourrait donc que le curcuma, si ce n’est un médicament universel, soit le « gardien » de la bonne santé.

Selon le Dr William Lavalley, le curcuma peut perturber la voie de signalisation des cellules cancéreuses et les détruire, tout en préservant les cellules saines.

Pour des choses plus banales du quotidien, un mélange de curcuma et de miel peut s’avérer être un bon moyen d’améliorer la digestion, d’équilibrer la flore bactérienne intestinale et de booster son système immunitaire.

Recette

  • Une cuillère à soupe de curcuma en poudre (Bio)
  • 100g de miel

Dans un pot en verre, mixez tout simplement les ingrédients.

En cas de grippe, petit rhume.

  • Prenez une demi cuillère du mélange, toutes les heures
  • Le lendemain, prenez la même quantité mais toutes les deux heures
  • Le troisième jour, prenez ce mélange trois fois

Laissez fondre le ménage dans la bouche (n’avalez pas d’une traite). Vous pouvez aussi boire le mélange avec une bonne tasse de thé ou de lait végétal!

Source: www.dietoflife.com / traduit et adapté par : Aidersonprochain.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici