Déchirure musculaire : Causes, symptômes et traitement

 

Le traitement de la déchirure musculaire dépend de la gravité de la déchirure et si cette dernière est partielle ou complète.

Concernant les déchirures musculaires de premier degré, le médecin vous prescrira des anti-inflammatoire non-stéroïdiens comme le Tylénol ou l’ibuprofène ainsi que le repos du muscle pendant quelques jours et l’abstention de toute activité ou activité sportive ayant initialement déclenchée les symptômes.

Les anti-inflammatoires non-stéroïdiens sont contre-indiqués chez les patients qui prennent des anticoagulants ou qui ont des antécédents de problèmes rénaux ou de troubles gastro-intestinaux.

Le fait d’appliquer des compresses de glace sur la zone affectée pendant 15 à 20 minutes deux à trois fois par jour est également bénéfique. En outre, l’application de compresses chaudes est également bénéfique pour les déchirures musculaires de premier degré, mais il est déconseillé d’utiliser la glace et la chaleur simultanément, car cela peut entraîner le développement de cloques.

Les déchirures musculaires de deuxième degré peuvent également être traitées avec les médicaments ci-dessus mentionnés. Toutefois, elles prennent un peu plus de temps que les déchirures musculaires de premier degré à cicatriser. De plus, la chirurgie est recommandée pour traiter les déchirures musculaires de troisième degré car, dans de tels cas, le muscle est complètement détaché de ses tendons et il doit être remis en place.

A votre santé.

 

Source: epainassist.com
Traduit et adapté par : Aidersonprochain.com

Déchirure musculaire : Causes, symptômes et traitement
5 (100%) 1 vote[s]

Laisser un commentaire