Un capitaine momifié a été retrouvé dans un mystérieux bateau à la dérive à une soixantaine de kilomètres de la côte… toujours assis sur le siège où il est censé être mort.

L’homme, qui semble avoir essayé de passer un appel de détresse désespéré, a été identifié comme l’aventurier allemand Manfred Fritz Bajorat.

Il a été retrouvé par deux pêcheurs dans les mers de la province de Surigao del Sur, à environ 80 kilomètres au large des Philippines.

Le cadavre gris, qui a été conservé par les vents océaniques secs, des températures chaudes et l’air salin, était toujours assis à un bureau près d’un équipement de radio sur le yacht de 12 mètres appelé Sayo, qui a été partiellement submergé.

L’année exacte de la mort n’est pas certaine, mais personne n’a rapporté avoir vu le navire depuis 2009.

Les responsables locaux restent perplexes par la mort et ne pense pas à un acte criminel étant donné que certains de ses objets personnels auraient dû être « endommagés par la force ».

Manfred-2-477704
L’explorateur avant sa mort et après

Les deux pêcheurs ont repéré le « navire fantôme » à la dérive et sont montés à bord avant de trouver le corps, des albums, des boîtes de nourriture et des vêtements éparpillés partout.

Les papiers à bord ont permis une identification, mais la cause du décès est inconnue.

Le mât du bateau était cassé, mais on ne sait pas si cela est arrivé avant ou après la mort du capitaine.

Une théorie est qu’il aurait pu subir une crise cardiaque.

Un an avant ce qui semble avoir été son dernier voyage, en 2008, il a rompu avec sa femme qui avait l’habitude de s’aventurer avec lui.

Cependant, elle a depuis décédé d’un cancer et ne peut donc pas aider à éclaircir ce mystère.

mummfied-captain-477840
Le capitaine a été retrouvé momifié après sept ans
Yacht-Mummy-477706
Le yacht récupéré de la mer

La police veut revenir sur ses derniers voyages et entendre toute personne qui lui a parlé en dernier.

Jusqu’à présent, la dernière observation connue était à Majorque en 2009, quand il a rencontré un autre marin appelé Dieter.

Cet homme a dit : «C’était un marin très expérimenté, je ne crois pas qu’il aurait navigué dans une tempête. Je crois que le mât s’est cassé après la mort de Manfred ».

La porte-parole de la police de Barobo, Goldie Lou Siega, semblait exclure des signes d’acte criminel.

Elle a dit : «Nous n’avons aucune preuve d’une deuxième personne à bord et aucune arme n’a été trouvée sur le yacht ».

Dr Mark Benecke, criminologue médico-légale à Cologne, a déclaré : « La façon dont il est assis semble indiquer que la mort était inattendue, peut-être une crise cardiaque ».


Source : Daily Express / anguillesousroche

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici