sucre plus addictif que la ocaine
 

Le sucre est une substance hautement addictive — il est huit fois plus « addictif » que la cocaïne, or le sucre ne provoque pas une « dépendance émotionnelle », mais biologique. Ceux qui consomment du sucre à des niveaux disproportionnés modifient considérablement les mécanismes de plaisir et de récompense du cerveau. En pratique, ils peuvent consommer un soda ou une friandise sans même réaliser ce qu’ils font. Ils sont accros au sucre.

À un moment donné dans notre vie, une cure de désintoxication de sucre est nécessaire pour réinitialiser notre corps et notre cerveau.

« Le sucre sous toutes ses formes est la cause fondamentale d’obésité et de la plupart des maladies chroniques qui mettent notre vie et notre économie en danger. Le sucre est responsable des maladies cardiaques, du cancer, de la démence, du diabète de type 2, de la dépression et même de l’acné, de l’infertilité et de l’impuissance. » — Mark Hyman, M.D.

La question la plus importante à se poser ici est : quelles sont les mesures à prendre à ce sujet ? Eh bien, comme pour toute addiction, il est nécessaire d’éliminer la substance du corps à l’aide des instructions suivantes :

 

Cela nous amène au sujet principal de l’article — une cure de désintoxication du sucre de 10 jours. Cet article n’a pas pour objet de détailler les moyens précis d’un programme élaboré de désintoxication. Au lieu de cela, nous vous fournirons 10 principes de désintoxication généralement acceptés qui peuvent être complétés dans une période de 10 jours.

Voici le programme de détoxication du sucre de 10 jours que vous devriez suivre :

détox sucre

 

  1. Décidez (et engagez-vous) à faire une détox de sucre

Engagez-vous fermement à désintoxiquer votre corps du sucre en comprenant ses ramifications.

Le Docteur Mark Hyman, auteur de « The Blood Sugar Solution 10-Day Detox Diet», nous conseille de répondre aux questions suivantes en vue de prendre cette décision plus facilement :

– Avez-vous de la graisse abdominale ?

– Êtes-vous en surpoids ?

– Êtes-vous prédiabétique ou atteint de diabète de type 2 ? Ces deux conditions sont-elles présentes dans votre famille ?

– Est-ce que vous mangez même lorsque vous n’avez pas faim ?

– Vous ressentez une “culpabilité alimentaire » ?

– Avez-vous des problèmes de brouillard mental, de mémoire ou d’humeur, des flatulences, du reflux acide, des douleurs articulaires ou musculaires ?

Si vous répondez affirmativement à une ou plusieurs de ces questions, vous pouvez bénéficier d’une cure de désintoxication du sucre de 10 jours.

 

  1. « Coupez court »

Au même titre que d’autres formes de dépendance, le meilleur moyen de mettre fin à la consommation du sucre consiste à « couper court ». Arrêtez immédiatement de manger tous les types de sucre, farine, édulcorants artificiels et aliments transformés.

Opter pour des aliments frais et entiers sera bénéfique pour votre santé et vous aidera à accomplir le programme de désintoxication de 10 jours.

 

  1. Tenez à l’écart ces boissons

Le danger des boissons riches en sucre (jus de fruits, sodas, boissons énergisantes, thés sucrés) est que le sucre consommé à travers ces produits est rationalisé dans votre foie, cela augmente l’envie de manger des aliments malsains (riches en sucre et en glucides).

 

  1. Faites-le plein de protéines

La consommation de protéines à chaque repas, notamment au petit-déjeuner, est essentielle pour contrôler la glycémie, éliminer les fringales et rester en bonne santé.

Les graines, les noix, le poisson, le poulet et la viande constituent de bonnes sources de protéines. Une seule portion de protéines correspond à environ 200 gr (la taille de votre paume).

 

  1. Mangez beaucoup de « bons » glucides

En effet, vous pouvez manger autant de glucides que vous le souhaitez. Assurez-vous simplement que ce soit le bon type de glucides. Il est déconseillé de consommer des aliments riches en amidon pendant la cure de détox. Les aliments de cette catégorie comprennent les pommes de terre, les betteraves, les céréales et les courges. Les haricots sont facultatifs, bien qu’il soit recommandé de s’en abstenir pendant cette désintoxication.

Optez pour des légumes non féculents comme le brocoli, le chou-fleur, le chou vert, les asperges, les haricots verts, le chou frisé, les oignons, les tomates, le fenouil, les aubergines, les artichauts, les courgettes et les poivrons, ce sont toutes de bonnes sources de glucides sains.

 

  1. Mangez de bonnes graisses

À l’instar des protéines, il est essentiel de manger des graisses saines à chaque repas au cours de la cure de désintoxication. Optez pour des noix et des graines. Complétez vos repas avec de l’huile d’olive extra vierge, des avocats, du poisson et d’autres sources d’acides gras oméga-3.

La graisse est essentielle pour normaliser la glycémie et nourrir nos cellules.

 

  1. Ayez un kit d’urgence

Le Docteur Deepak Chopra, défenseur de la médecine alternative connu dans le monde entier, explique :

« Vous ne voulez jamais être dans une urgence alimentaire lorsque votre glycémie baisse… Vous avez besoin d’un kit de nourriture d’urgence… j’en ai un rempli de protéines, de bonnes graisses et de collations saines, de sorte que je n’ai jamais à faire de mauvais choix. »

Peu importe ce que contient votre « kit d’urgence », il doit seulement répondre aux critères expliqués ici.

 

  1. Respirez en méditant

Le cortisol est l’hormone du stress qui peut déclencher des sensations de faim (souvent de type fringales de sucre). Il est donc primordial d’apprendre comment contrecarrer cette réaction physiologique en respirant profondément comme si on pratiquait la méditation.

En plus de réduire la sensation de faim, certaines études démontrent que la respiration profonde modifie votre métabolisme « du stockage des graisses à la brûlure des graisses ».

C’est assez simple : « Respirez profondément et lentement — en comptant jusqu’à cinq, quatre ou cinq fois ».

 

  1. Adoptez de bonnes habitudes alimentaires

Selon le journal of the American College of Cardiology, de bonnes habitudes alimentaires réduisent le risque de maladie cardiaque et d’inflammation.

L’étude met en avant que la consommation d’amidons raffinés et de sucre est un catalyseur d’une réaction inflammatoire, en recommandant « le choix de sources saines de graisses, de protéines et de glucides », par opposition aux sucres raffinés et aux féculents, afin de lutter contre l’inflammation.

 

  1. Ayez un sommeil de qualité

Selon Mayo Clinic, 7 à 9 heures de sommeil sont recommandées pour les adultes (les plus jeunes ont besoin de plus).

Le moindre écart par rapport à cette recommandation peut avoir un effet défavorable sur les hormones qui freinent l’appétit, entraînant souvent un besoin irrésistible de consommer des glucides raffinés et de sucre.

Lorsque le corps n’est pas bien détendu, nous aurons souvent et inconsciemment recours à des aliments qui nous procurent une grande énergie, suivie d’un « crash ». Un sommeil adéquat est considéré comme le meilleur moyen de contrecarrer ces effets.

A votre santé.

 

Sources et références:
1-https://drhyman.com/blog/2014/03/06/top-10-big-ideas-detox-sugar/
2-https://chopra.com/ARTICLES/HOW-TO-DETOX-FROM-SUGAR-IN-10-DAYS
3-https://www.mayoclinic.org/HEALTHY-LIFESTYLE/ADULT-HEALTH/EXPERT-ANSWERS/HOW-MANY-HOURS-OF-SLEEP-ARE-ENOUGH/FAQ-20057898
4-https://www.powerofpositivity.com/10-day-sugar-detox/
Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

Laisser un commentaire