Causes de la douleur au bas du ventre chez la femme

 

La douleur peut provenir de votre utérus, des trompes de Fallope ou des ovaires. Elle est ressentie au milieu du bas-ventre et elle provient de manière générale des ovaires.

La douleur provenant de l’utérus est souvent pire pendant vos menstrues et est connue sous le nom de dysménorrhée.

Certaines conditions affectant le système reproducteur peuvent également causer une douleur pendant les rapports sexuels. C’est ce qu’on appelle la dyspareunie et il est recommandé d’informer votre médecin si vous souffrez de cette condition.

D’autres affections qui peuvent toucher les organes reproducteurs comprennent l’endométriose, les fibromes, la maladie inflammatoire pelvienne, les kystes ovariens et les problèmes liés au stade précoce de la grossesse, tels qu’une fausse couche ou une grossesse extra-utérine.

utérus
BruceBlaus – Utérus – douleur au bas ventre

 

Quelles mesures prendra le docteur ?

Le médecin vous posera un large éventail de questions sur les règles, la miction et la défécation. Il peut également vous poser des questions sur les symptômes généraux tels que la fièvre, les nausées et les vomissements, ainsi que sur votre vie affective et familiale : le conjoint, la maison, le travail et la vie sexuelle.

douleur au bas ventre
DarkoStojanovic / Pixabay – douleur au bas ventre

Ensuite, le médecin procédera à l’examen de votre abdomen et vos organes internes si nécessaire (vagin, rectum ou les deux à la fois).

Souvent, le médecin vous demandera de donner un échantillon d’urine, qui peut être analysé pour l’infection.

Si vous avez des symptômes tels qu’un écoulement vaginal ou d’autres symptômes, le médecin peut effectuer un prélèvement vaginal en vue de décider quelles mesures prendre en fonction de vos symptômes et de leurs durées.

  • Les causes gynécologiques peuvent requérir des prélèvements vaginaux, des frottis cervicaux ou une échographie. L’échographie peut également être effectuée à partir du vagin. Le CA-125, un test sanguin spécialisé pour le dépistage du cancer de l’ovaire, est généralement effectué.

Des tests plus invasifs dépendront de la cause de la douleur.

  • Les causes urinaires peuvent être passées au crible à travers une culture d’urine, une échographie ou un scanner.
  • Les causes coloniques peuvent nécessiter une endoscopie par sigmoïdoscopie flexible ou coloscopie.
  • Une tomodensitométrie (TDM) peut être appropriée pour les trois principales zones douloureuses.

L’habileté et le bon jugement sont deux conditions sine qua none pour déterminer s’il est nécessaire d’analyser la douleur au bas du ventre davantage, car cette douleur peut même survenir à l’extérieur de l’abdomen, et en fonction des symptômes exacts et de leurs durées, une consultation éventuelle d’un spécialiste approprié est souvent requise.

A votre santé.

 

SourceDr Jeff Butterworth / netdoctor.co.uk
Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

Laisser un commentaire