douleur aux seins
 
  1. Vous avez une infection

Toutes les femmes, quel que soit leur âge, peuvent avoir une mammite, une infection qui se produit à l’intérieur du sein, notamment au niveau du tissu adipeux.

L’infection peut se produire en raison de l’obstruction d’un canal lactifère, ce qui est plus fréquent chez les femmes allaitantes. Cependant, les femmes qui n’allaitent pas peuvent avoir une infection à cause d’une glande obstruée au niveau du mamelon ou un follicule pileux obstrué, ainsi qu’une infection staphylococcique due à une éraflure.

Une infection mammaire provoque généralement une enflure et une rougeur au niveau d’un seul côté, en sus de la sensibilité au toucher.

Si vous éprouvez ces symptômes, vous devriez probablement consulter un médecin pour vous prescrire les antibiotiques convenables.

 

  1. Vous êtes enceinte

enceinte
fernandasuzukimakeup / Pixabay – douleur aux seins

La douleur mammaire ne constitue pas souvent un mauvais signe et signifie parfois que vous avez conçu un bébé !

En effet, la douleur mammaire est généralement l’un des premiers signes de la grossesse et vous pouvez commencer à avoir un gonflement et une douleur au niveau des seins dès la première semaine de la grossesse. (1)

 

  1. Vous avez des kystes

Les seins changent constamment et ces changements peuvent entraîner des douleurs.

Certaines femmes ont un tissu mammaire mou, alors que d’autres femmes (en particulier les jeunes femmes) ont un tissu plus ferme, ce qui pourrait les rendre plus prédisposées aux kystes.

Les kystes sont des sacs remplis de liquide qui peuvent conduire à l’apparition de nodules et de la sensibilité notamment sur les bords extérieurs des seins. Ils sont très rarement dangereux, mais il est toujours conseillé de consulter votre médecin en cas où ces kystes seraient infectés.

(suite en page suivante)

Laisser un commentaire