Douleur testicule gauche

La douleur au testicule gauche, s’étendant vers l’aine et le bas-ventre ou vice-versa, peut être due à différentes causes, dont une blessure physique directe, une torsion testiculaire (qui requiert une urgence médicale !), des calculs rénaux et des infections bactériennes. Pour une solution rapide, il est conseillé de se tremper dans de l’eau chaude minéralisée avec du sel d’Epsom ou d’appliquer une compresse de glace au scrotum.

Étant donné que la douleur dans le côté gauche de la poitrine ou une lourdeur au bras gauche est souvent liée à une crise cardiaque, vous pourriez penser que la douleur au niveau du testicule gauche peut être attribuée à un problème spécifique similaire.

Néanmoins, la raison de la douleur au testicule gauche et à l’aine ne réside dans aucun problème de santé spécifiquement associé au testicule gauche. La douleur ou le malaise peuvent être ressentis d’un seul côté ou des deux côtés en fonction du côté affecté.

Étant à proximité de l’aine et de l’abdomen, la douleur au testicule gauche s’étend souvent vers l’aine et le bas-ventre et vice versa. Si vous ressentez une légère douleur dans l’un des testicules ou dans les deux à la fois – une douleur intermittente qui n’apparaît que lorsque vous exercez une pression sur les testicules (par exemple, lorsque vous bougez ou vous asseyez pendant un long laps de temps) – vous devriez savoir les facteurs responsables de cette douleur.

Les causes suivantes de la douleur au testicule peuvent être facilement reconnues et contrecarrées en donnant à vos testicules les soins et le repos nécessaires.

 

      1. Blessure physique directe

testicule

Les testicules sont composés de tissus très sensibles. Ainsi, des blessures mineures dues par exemple à des sports de contact comme le football, un étirement maladroit, ou même une distraction lorsque vous jouez avec votre tout-petit, peuvent s’avérer moins importantes en ce qui concerne les testicules, mais ils peuvent être responsables de la douleur et du malaise.

 

      1. Infection bactérienne

epididymite
joshyabb / 123RF – Douleur testicule gauche

Les infections bactériennes, y compris les infections sexuellement transmissibles (IST), du contenu scrotal peuvent causer une inflammation accompagnée de douleur et d’enflure.

  • L’épididymite est l’inflammation de l’épididyme, le tube situé derrière le testicule qui stocke et porte le sperme.
  • L’orchite est l’inflammation du testicule lui-même. La cause la plus fréquente est le virus ourlien.

 

      1. Torsion testiculaire

Joshua Abbas – Douleur testicule gauche

Cette condition requiert une urgence médicale. Certains hommes ont une malformation dans laquelle le tissu conjonctif soutenant leurs testicules est faible. Cela permet le libre mouvement des testicules avec le scrotum.

Si un testicule tourne librement, il tord le cordon spermatique (qui fournit du sang au scrotum) avec lui. Cela inhibe soudainement l’approvisionnement en sang qui se traduit par une douleur aiguë et lancinante. Une intervention chirurgicale dans les six heures suivant l’apparition de la douleur peut aider à prévenir des dommages potentiellement irréversibles.

 

 

      1. Accumulation de liquides au scrotum

scrotum
Roberto Biasini – Douleur testicule gauche

Varicocèle : Similaire aux varices, les veines du scrotum s’élargissent parfois en raison de valves défectueuses ou d’une compression par une structure adjacente. Alors que la fertilité des spermatozoïdes encaisse un coup, elle ne produit généralement aucun symptôme. En raison de la diminution du flux sanguin vers le scrotum, un certain malaise peut être ressenti.

 

Spermatocèle : Un kyste rempli de liquide peut se développer à l’épididyme appelé spermatocèle. Ce kyste n’est pas cancéreux et ne provoque généralement aucune douleur. Or, s’il s’élargit démesurément, il peut interférer avec les mouvements réguliers.

 

Hydrocèle : Une inflammation ou une lésion du scrotum peut provoquer la formation d’un sac rempli de liquide autour du testicule appelé « hydrocèle ». Bien qu’il n’entraîne généralement aucune douleur, une enflure du scrotum et un certain malaise peuvent être ressentis.

 

      1. Hernie inguinale ou calculs rénaux

Douleur testicule
BruceBlaus – Douleur testicule gauche

Dans certains cas, il peut sembler que la douleur provient de vos testicules, mais elle provient en réalité des zones avoisinantes. L’une des conditions responsables de cette douleur est la hernie inguinale dans laquelle les intestins se gonflent à travers les points faibles de la paroi abdominale dans l’aine ou le scrotum en provoquant des douleurs.

Le traitement peut ne pas être nécessaire, mais la chirurgie est une option. En outre, la présence de calculs rénaux peut également causer une douleur testiculaire, étant donné que les calculs rénaux obstruent l’écoulement de l’urine hors des reins. La douleur qui en résulte peut ainsi descendre jusqu’au scrotum.

 

      1. Orchialgie (douleur testiculaire chronique)

L’orchialgie est une douleur chronique ou intermittente dans le contenu du scrotum (testicules, épididyme, canal déférent ou structures paratesticulaires adjacentes) qui dure plus de trois mois.

C’est une condition sérieuse qui doit être traitée par un professionnel de la santé. À l’heure actuelle, il n’existe pas de protocole standard concret pour l’évaluation ou le traitement de cette condition.

Les traitements possibles peuvent varier des analgésiques, des antibiotiques et une prise en charge psychologique en vue de faire face à la douleur à des interventions chirurgicales plus invasives comme l’épididymectomie (ablation de l’épididyme), la microdénervation du cordon spermatique et l’orchidectomie (ablation des deux testicules).

 

      1. Cancer du testicule

Faites un auto-examen de vos testicules au moins une fois par mois. Alors que la douleur dans et autour des testicules attirera sûrement votre attention, vous pouvez ignorer parfois des masses indolores. La présence d’une masse dure peut indiquer une tumeur testiculaire qui devrait être examinée par un médecin.

 

Remèdes maison

Si vous souffrez d’une légère douleur intermittente au scrotum et / ou à l’aine, vous pouvez essayer ces remèdes maison avant de consulter un professionnel de la santé :

Bain au sel d’Epsom
Bain au sel d’Epsom – Douleur testicule gauche

 

  • S’il y a une enflure visible, trempez-vous dans de l’eau chaude minéralisée avec du sel d’Epsom.
  • En cas d’enflure, vous pouvez également appliquer des compresses de glace sur le scrotum. Un sac de pois peut faire l’affaire.
  • Portez des sous-vêtements confortables (les supports athlétiques sont parfaits) pour que vos testicules aient le soutien dont ils ont tant besoin. Il vaut mieux éviter de porter des boxers.
  • Prenez des analgésiques en vente libre comme l’acétaminophène ou l’ibuprofène.
  • Évitez toute activité intense jusqu’à ce que la douleur disparaisse.

 

Consultez un médecin immédiatement si :

  • Vous éprouvez une douleur soudaine ou sévère.
  • Vous souffrez d’une douleur accompagnée d’enflure au scrotum pendant plus d’une heure après une blessure au scrotum.
  • Vous constatez la présence de masses dures lors d’un auto-examen du scrotum.
  • Vous ressentez une douleur accompagnée de nausées.
  • Vous ne pouvez pas uriner facilement.
  • Vous avez de la fièvre.
  • Votre scrotum est rouge, chaud au toucher et extrêmement sensible.
  • Vous avez été en contact avec une personne atteintes d’oreillons.

A votre santé.

 

Source : curejoy.com  / Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

Pourquoi ai-je mal au testicule gauche ? En voici les 7 causes possibles
Notez cet article

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.