drone montre l'éléphant
 

L’image horripilante, intitulée « Disconnection« , a été prise par le réalisateur de documentaires Justin Sullivan suite à l’annulation de l’interdiction de la chasse au trophée au Botswana en mai.

Le braconnage au Botswana augmente de jour en jour, avec une hausse estimée à 593% du nombre de carcasses dans le nord du pays de 2014 à 2018.

Le gouvernement a déclaré que cela contribuait à la maîtrise d’une population sans cesse croissante qui nuisait aux moyens de subsistance des agriculteurs.

 
drone montre l'éléphant avec ses défenses
Justin Sullivan

Justin, 28 ans, de Cape Town en Afrique du Sud, a souligné qu’il filmait pour une société privée au Botswana quand il a entendu des gardes forestiers parler de l’éléphant braconné. Il a déclaré :

 

« Ils ont dit qu’un éléphant venait d’être braconné et je leur ai demandé de m’emmener sur le site. À mon arrivée, j’ai utilisé un drone pour capturer l’image affreuse du pauvre éléphant. L’image s’appelle ‘Disconnection’, et la perspective de l’image donne un contexte à la situation que vous ne pourriez jamais voir depuis le sol. »

 

L’angle élevé dirigé vers le bas montre en effet l’isolement et met en évidence non seulement la déconnexion physique de l’animal, mais également notre déconnexion de la situation.

 

L’image est devenue virale. Les gens ont évidemment réagi avec des sentiments mêlés de colère et de tristesse, notamment en raison de l’annulation de l’interdiction de la chasse au trophée au Botswana, mais cette photo a surtout suscité un dialogue constructif sur la manière de promouvoir un dialogue plus durable concernant les éléphants et de résoudre notre crise écologique actuelle.

 

Source: 9gag.com
Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

Laisser un commentaire

  S’abonner  
Notifier de