Embolie pulmonaire

Qu’est-ce que l’embolie pulmonaire ?

L’embolie pulmonaire se traduit par le blocage soudain d’un vaisseau sanguin principal (artère pulmonaire), qui achemine le sang du cœur vers les poumons, par un caillot de sang. Ces caillots de sang proviennent de manière générale des veines profondes des jambes, mais ils peuvent provenir d’autres parties du corps également.

Cette condition est connue sous le nom de la thrombose veineuse profonde.

 

embolie pulmonaire
Servier Medical Art

Symptômes de l’embolie pulmonaire

  • Essoufflement soudain
  • Douleur aiguë et inexpliquée au niveau de la poitrine, le bras, l’épaule, le cou ou la mâchoire.
  • Peau pâle, moite ou bleutée
  • Rythme cardiaque rapide ou irrégulier
  • Toux avec ou sans expectoration sanglante (mucus)
  • Transpiration excessive
  • Anxiété, étourdissement et évanouissement
  • Respiration sifflante

 

Causes

  • Manque d’activité pendant de longues périodes
  • Antécédents d’insuffisance cardiaque ou d’AVC
  • Surpoids ou obésité
  • Traumatisme récent ou lésion vasculaire, après une chirurgie récente, une fracture ou à cause des varices
  • Grossesse ou accouchement dans les 6 semaines précédentes
  • Prise de pilules contraceptives (contraceptifs oraux) ou une hormonothérapie substitutive
  • Tabagisme

 

Temps de rétablissement

Le rétablissement de l’embolie pulmonaire peut être un processus long et douloureux qui dépend principalement de la gravité de la maladie.

 

Diagnostic

L’embolie pulmonaire est détectée au moyen des tests suivants :

  • Tomodensitométrie (CT)
  • Tests sanguins (y compris l’analyse des D-dimères)
  • Angiographie pulmonaire
  • Échographie de la jambe
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM) des jambes ou des poumons

 

Alimentation

 

Aliments à consommer

Il est hautement recommandé de consommer une variété d’aliments riches en protéines maigres tels que le poulet, les poissons gras, les céréales complètes (avoine), et les fruits tels que les pommes, en sus d’une myriade de légumes, en vue de garantir une alimentation saine.

 

 

Aliments à éviter

  • Les produits à base de canneberge peuvent accentuer l’effet de la warfarine (un médicament prescrit pour traiter l’embolie pulmonaire), ce qui peut entraîner des problèmes de saignement. Si vous avez une embolie pulmonaire et vous prenez de la warfarine, abstenez-vous de consommer des canneberges et du jus de canneberge.
  • De plus, l’alcool et la réglisse diminuent l’efficacité de la warfarine.

 

Yoga et exercice

  • Il est conseillé de faire des exercices simples pour les jambes, tels que la flexion régulière des chevilles.
  • Faites de courtes promenades occasionnellement si possibles

 

Yoga

Le Pranayama peut vous aider à stimuler la fonction saine des artères pulmonaires grâce à l’inhalation, la rétention et l’exhalation en vue de purifier le sang lorsque ce dernier pénètre dans les poumons.

  • Respiration nasale alternée
  • Respiration diaphragmatique
  • Kapalabhati

 

Prévention

  • Faites de l’exercice physique régulièrement.
  • Buvez une bonne quantité de liquides, telles que l’eau et les jus, mais évitez l’excès d’alcool et de caféine
  • Faites de l’exercice pendant que vous êtes assis
  • Ne fumez pas
  • Évitez de croiser vos jambes
  • Ne portez pas de vêtements moulants
  • Essayez de perdre du poids si vous avez de l’embonpoint.

 

Sources:   / mtatva.com

Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

Embolie pulmonaire : Causes, symptômes, traitement et prévention
Notez cet article

Laisser un commentaire