Je suis empathique et je ressens la douleur des autres : voici ce que signifie le don de l’empathie

0

Je suis empathique et je ressens la douleur des autres

Par Sydney Campos

Avez-vous déjà eu une difficulté à respirer ? Comme si tout le monde vous toisait du regard, en critiquant chaque détail de votre personnalité ? Ou êtes-vous physiquement épuisé après une journée pénible autour d’une kyrielle de personnes au travail, ou lors d’un événement animé ? Certes, il y a parmi toute cette foule une personne en particulier qui vous fatigue, comme si elle absorbait toute votre énergie, en vous laissant totalement épuisé après chaque interaction.

Tout au long de ma vie, c’était mon expérience quotidienne. Dès l’école primaire, j’ai eu une difficulté à aller à l’école car j’étais sensible à ce que les gens pensaient autour de moi. Leurs jugements, leurs impressions et leurs critiques – je pouvais tout ressentir sans qu’ils ne disent quoi que ce soit.

 

J’étais doté de la capacité à sentir ce que les autres ressentent

empathique
RonnyK / Pixabay – personne empathique

 

Au fil des années, cette expérience a continué à se manifester par des sensations de lourdeur, de tristesse, de stress et d’anxiété, marquées par un sentiment de malaise omniprésent. J’avais l’impression de porter un fardeau sur mes épaules – c’était une lourdeur physique indescriptible que je ressentais à tout moment, compte tenu que rien de tout cela n’avait un sens.

J’avais seulement 25 ans et je menais une vie fantastique. Je venais d’obtenir un emploi de rêve et je jouissais du soutien de mes amis et de ma famille, je vivais dans un bel appartement. Grosso modo, ça ne pouvait pas aller mieux sur le plan extérieur.

Mais en dépit des efforts surhumains que je déployais, ce malaise m’accompagnait partout et c’était comme si je ressentais les sentiments de quelqu’un d’autre. Est-ce que je perdais la tête ?

 

Ironiquement, j’ai appris un terme que je n’avais jamais entendu auparavant : (Empathie). A ce moment, c’était une lueur d’espoir pour moi, et je savais que ma vie allait changer pour de bon.

 

Je savais que j’avais besoin d’aide, mais je ne savais pas vers qui me tourner. Par conséquent, je partageais tout ce que je ressentais avec autant d’amis que possible pour voir si quelqu’un pouvait m’orienter vers le bon chemin. Finalement, deux de mes amis m’ont conseillé d’essayer une thérapie énergétique telle que le Reiki, car il leur semblait que je luttais probablement contre un ou plusieurs blocages énergiques.

J’ai consulté une thérapeute qui m’a énormément aidé, en commençant par ma première session de Reiki. Lors de cette première rencontre avec Rebecca Conran, son attitude calme m’a vraiment impressionnée. Elle incarnait le sentiment de paix et de sérénité que j’avais toujours désiré et c’est à ce moment que j’ai senti que j’étais au bon endroit.

Nous avons parlé de la lourdeur que je ressentais depuis longtemps. Elle a tout compris, puis elle a mentionné un terme que je n’avais jamais entendu auparavant, mais qui favoriserait ma guérison et m’aiderait à me forger un avenir entièrement nouveau et prometteur : empathique.

Une personne empathique est une personne dotée de la capacité de ressentir ce que les autres ressentent – au point de ne pas discerner parfois les émotions des autres des siennes. Les personnes empathiques peuvent également absorber les émotions et l’énergie des autres, bien que ce soit inconscient. Ainsi, si vous êtes empathiques, vous pouvez avoir l’impression de vous promener avec un cœur ouvert qui ressemble à une éponge, absorbant les vieux bagages émotifs et énergétiques de tout le monde – tout en guérissant les autres sans même avoir l’intention de le faire.

(suite en page suivante)

Je suis empathique et je ressens la douleur des autres : voici ce que signifie le don de l’empathie
5 (100%) 2 votes

Laisser un commentaire