En Inde, l’Himalaya est visible à 200 km pour la première fois depuis 30 ans

Le confinement est venu avec son lot de bienfaits sur l’environnement. La baisse des pollutions est observée un peu partout dans le monde. En Inde où 1,3 milliard de personnes sont confinées chez eux, l’Himalaya est visible à 200 km, une première depuis 30 ans.

Les habitants du Pendjab, en Inde, disent qu’ils voient clairement certaines parties de l’Himalaya pour la première fois depuis des décennies. En effet, le gouvernement du pays a lié son confinement contre le coronavirus à une récente amélioration de la qualité de l’air.

À la fin du mois dernier, le Conseil Central du Contrôle de la Pollution (Central Pollution Control Board) du pays a publié un rapport déclarant que le couvre-feu national mis en oeuvre le 22 mars, et surtout le confinement ordonné par le Premier Ministre Narendra Modi deux jours plus tard, « ont entraîné une amélioration significative de la qualité de l’air dans le pays, comme l’ont révélé des analyses et des comparaisons de données durant un certain temps avant l’application des restrictions. »

Crédit image Twitter: Khawar S Khawaja

 

En conséquence, selon CNN, certaines parties de l’Himalaya peuvent actuellement être aperçues à plus de 160 kilomètres de distance.

Une personne du Pendjab a partagé des photos montrant des sommets de la montagne qui, selon elle, ont été capturés depuis son toit, déclarant : « Pour la première fois en presque 30 ans, l’Himalaya a été clairement aperçu grâce au confinement de l’Inde, qui a nettoyé la pollution de l’air. »

 

D’autres ont également partagé des photos de la chaîne de montagnes sur Twitter.

 

Selon le conseil de la pollution du pays, le premier jour de la mise en œuvre du couvre-feu, une diminution de 44% du niveau des matières particulaires a été enregistrée rien qu’à Delhi.

Le conseil a déclaré dans le rapport que « la réduction du nombre de véhicules routiers a entraîné une baisse de 51% des niveaux de Nox (oxydes d’azote) et de 32% des niveaux de CO (Monoxyde de carbone) du 22 au 23 mars 2020 par rapport au 21 mars 2020. »

 

 

Le confinement a bien permis à l’Inde de respirer. Le conseil Centrale assure qu’il y a eu une « amélioration significative de la qualité de l’air ».

 

Si cet article vous a inspiré, n’hésitez pas à le partager !

 

Sources et références :
-https://www.cpcb.nic.in/air/NCR/jantacurfew.pdf
https://www.cnn.com/travel/article/himalayas-visible-lockdown-india-scli-intl/index.html
Twitterthehill.com

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires
cancer du cerveau

Un garçon de 8 ans a battu le cancer du cerveau au quatrième stade

14 PHOTOS PLEINES D’HUMOUR ET DE TENDRESSE QUI MONTRENT QUE LA VIE EST PLUS BELLE GRÂCE AUX ANIMAUX