le tricot
 

Tricot pourrait avoir des effets bénéfiques sur la santé en réduisant la dépression et l’anxiété, en ralentissant l’apparition de la démence et en soulageant les douleurs chroniques selon un rapport publié par Knit For Peace.

Cet organisme dispose d’un vaste réseau de 15 000 adeptes du tricot au Royaume-Uni qui « tricotent pour ceux dans le besoin », et a mené une enquête auprès de 1 000 de ses membres afin d’en arriver à ces conclusions.

« Il y a énormément de recherches montrant que le tricot a des bienfaits physiques et mentaux, qu’il ralentit l’apparition de la démence, combat la dépression et détourne l’attention de la douleur chronique, une activité qui peut se poursuivre jusqu’à un âge avancé. C’est une activité sociable qui aide à surmonter l’isolement et la solitude, trop souvent une caractéristique de la vieillesse, c’est une compétence qui peut continuer lorsque la vue et la force sont diminuées. » indique l’association selon Huffington Post.

 

Financée grâce à une subvention de 50 000£ du Big Lottery Accelerating Ideas Fund, l’étude a également passé en revue des études antérieures sur les bienfaits du tricot pour la santé afin d’affiner ses recherches et obtenir des résultats probants.

tricoter

Selon Huffington Post, les études ont trouvé un lien entre le tricot et :

  • la réduction de la dépression et de l’anxiété
  • la réduction des douleurs chroniques
  • l’augmentation du sentiment de bien-être
  • la réduction de la solitude et de l’isolement
  • le gain d’un sentiment d’utilité et d’insertion dans la société.

70% des membres de l’association ont plus de 60 ans. Les résultats de l’étude porte donc en majorité sur des personnes âgées faisant régulièrement du tricot, et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela donne envie de tricoter.

La majorité (70%) des répondants ont déclaré penser que le tricot les aide à se sentir mieux, la raison principale (86%) étant que cela les aide à se détendre.

Un peu plus du quart des répondants (26%) trouvent que tricoter les aide à faire baisser leur pression artérielle, mais aussi que le tricot les aide à faire face à leurs douleurs chroniques (10%), et un peu moins du quart d’entre eux (21.4%) indique que cela les aide à soulager leurs douleurs de l’arthrose.

Le tricot serait donc bon pour la santé physique et mentale de tous et chacuns. Voilà qui est bon à savoir lorsque les jours s’assombrissent et que l’on a plus envie de sortir de la maison.

Que pensez-vous de cette étude ? Avez-vous les même sensations lorsque vous faites du tricot ?

 

Source : http://fr.laowl.com

Notez cet article

Laisser un commentaire