épanchement articulaire
tommaso79 / 123RF

L’épanchement articulaire est une accumulation anormale de liquide à l’intérieur des articulations. Les articulations contiennent normalement une petite quantité de ce liquide, qui fournit une lubrification adéquate et prévient des dommages tels que l’usure de l’extrémité des os.

Néanmoins, une myriade de conditions (notamment les maladies inflammatoires) provoque une accumulation excessive du liquide à l’intérieur de l’articulation touchée. Ce liquide provient des tissus qui construisent l’articulation affectée. Hormis l’inflammation, un épanchement articulaire peut résulter d’un traumatisme et le traitement dépend essentiellement de la cause sous-jacente et peut requérir une intervention chirurgicale dans certain cas.

 

Quelles sont les causes de l’épanchement articulaire ?

L’arthrose n’est que l’’une des nombreuses causes de l’épanchement articulaire. Cette condition médicale se caractérise par l’usure du cartilage qui recouvre les extrémités des os qui forment l’articulation. Le cartilage peut être endommagé en raison du surmenage de l’articulation, suite à une blessure ou à un traumatisme. En plus de l’épanchement articulaire, l’arthrose entraîne une douleur articulaire aiguë. Cette condition affecte principalement le genou, la hanche, la colonne vertébrale, les pieds et survient généralement chez les personnes âgées.

Une autre cause de l’épanchement articulaire est la polyarthrite rhumatoïde. Cette maladie inflammatoire est accompagnée de douleurs ainsi que de raideurs des articulations touchées. La polyarthrite rhumatoïde peut affecter les personnes de tout âge, y compris les enfants.

En outre, la goutte est une condition médicale dans laquelle l’inflammation des articulations et les symptômes qui l’accompagnent se produisent en raison de l’accumulation d’acide au niveau des articulations, ce qui mène, à son tour, à l’épanchement articulaire.

De plus, l’infection peut également être en cause. Les infections bactériennes, virales et fongiques provoquent une inflammation des structures articulaires et conduisent à une accumulation excessive du liquide dans l’articulation touchée. La douleur et la fièvre sont des symptômes supplémentaires qui accompagnent ce type d’infection.

Enfin, les entorses, les fractures et autres lésions articulaires provoquent généralement un épanchement articulaire.

Traitement de l’épanchement articulaire

Dans le cas où l’épanchement articulaire est dû à l’arthrose ou à une blessure, les médecins prescrivent généralement des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ces derniers réduisent l’inflammation des articulations touchées et conduisent à l’élimination du liquide accumulé. Les corticostéroïdes sont également très efficaces dans la lutte contre l’inflammation. Ils sont pris par voie orale ou administrés sous forme d’injection.

Dans certains cas, l’épanchement articulaire peut être partiellement soulagé par la chaleur ou des sacs de glace.

L’excès de liquide peut également être éliminé à l’aide d’une aiguille. En cas d’infection, des échantillons du liquide sont prélevés pour effectuer une analyse et les médicaments sont prescrits aux patients en fonction des agents infectieux détectés.

L’épanchement articulaire dû à des blessures ou à un traumatisme guérit spontanément dans un certain laps de temps. Toutefois, les traumatismes graves et les lésions des structures articulaires nécessitent une intervention chirurgicale.

 

Source: ic.steadyhealth.com

Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

Épanchement articulaire : causes et traitement possible
4.5 (90%) 6 votes

Laisser un commentaire