Simon Dell, un amateur de la photographie animalière, est récemment tombé sur la famille d’une souris mignonne courant dans son jardin. Au lieu de chercher des pièges pour s’en débarrasser, il a sorti sa boîte à outils. Dell s’est attelé à la construction d’un village miniature et les souris l’ont remercié en posant pour de superbes photos.

village miniature

« J’étais sorti un jour pour prendre des photos d’oiseaux dans le jardin et juste après avoir coupé l’herbe, j’ai remarqué que quelque chose bougeait sur le sol», a déclaré Simon.

 

« J’ai dirigé mon appareil photo vers le sol et j’étais étonné, mais très heureux de voir une petite souris très mignonne se tenir debout comme un suricate dans l’herbe fraîchement coupée.

village miniature1

« J’ai immédiatement compris que le bel animal était une star et je suis rentrée à l’intérieur pour chercher quelques cacahuètes pour lui. Je me suis assis pour l’attendre, il ne tardait que quelques minutes avant qu’il ne revienne pour les friandises. « 

village miniature1

« C’est à ce moment-là que j’ai pensé donner à la petite souris un abri et un endroit sûr pour se cacher et se nourrir. »

village miniature22

« J’avais un peu d’expérience dans la prise de photos d’animaux et de souris. J’avais une autre souris qui vivait dans mon abri de jardin et qui ne sortait que pendant la nuit. C’était une souris des bois et nous l’avons nommée Stuart.

village miniature32

« C’était une souris célibataire, mais elle est partie au début du printemps 2018, peut-être pour trouver un partenaire. J’espère qu’elle revienne cet hiver pour rencontrer les nouvelles souris du jardin. »

village miniature45

« Nous avons toutes sortes d’animaux sauvages dans notre jardin. De nombreux types d’oiseaux, tels que le sansonnet, le moineau domestique, le merle et bien d’autres. Même un héron qui a bouffé la plupart des poissons rouges de mon étang.

village miniature987

« Nous avons également un renard qui nous rend visite toutes les nuits et beaucoup de hérissons et d’écureuils. »

village miniature546

« Au début, il n’y avait que la souris solitaire qui avait une blessure à l’oreille et nous l’appelions George. J’ai empilé de petites bûches autour d’une boîte pour héberger la souris et je l’ai recouvert de mousse et de paille pour lui donner un petit abri.

village miniature36

« Les chats étaient assis à quelques pas de l’autre côté de la clôture, ainsi la pile de bûches lui procurait également un peu plus de sécurité. »

village miniature222

« Par la suite, j’ai mis en place des clôtures grillagées, afin que les chats ne puissent pas atteindre la souris. J’ai aussi un petit chien Jack Russell Terrier, ainsi il vaut mieux que les chats restent loin du jardin, car le chien ne prête pas attention aux souris. ”

« Quelques jours plus tard, j’ai remarqué qu’il pouvait y avoir plus d’une souris dans la pile de bûches, et dans peu de temps elles sont toutes les deux sorties pour un peu de nourriture. « 

village miniature88

« Par conséquent, j’ai décidé de leur construire une maison car je voulais leur procurer un endroit sûr dans le jardin et éviter qu’ils deviennent la proie des chats ou d’autres animaux. De plus, nourrir les souris était la bonne chose à faire car j’ai l’impression que ce serait ma faute si elles devenaient des proies. En tant que photographe animalier, je voulais créer un bel habitat pour toutes les photos que je prendrais. ”

village miniature89

« La première étape de la pile de bûches a été très facile et a duré environ une heure. Toutefois, étant donné que plus de souris sont venues les jours suivants, j’ai dû apporter des modifications, en ajoutant plus de chambres. L’intérieur de la structure en forme de boîte a 2 ou 3 voies d’entrée et de sortie, afin qu’elles puissent s’échapper si besoin est. Au fil des semaines et des mois, le petit village a connu une croissance constante. ”

village miniature69

« J’ai ajouté plus d’espace afin que l’habitat soit prêt pour un hiver froid, en donnant aux souris les meilleures chances de survie. J’ai compté environ 5 souris ou plus et la femelle, Mildred, a l’air enceinte. J’espère donc que nous aurons une grande litière de bébés souris.”

village miniature83

« Sachant que les souris peuvent avoir jusqu’à 14 bébés, je pourrais construire beaucoup plus de chambres à base de pièces de bois. Mais j’ai assez d’espace et ça ne me dérange pas de vivre à côté de petites créatures aussi mignonnes et très photogéniques. « 

village miniature65

« Les souris semblent aimer leur nouvel habitat et n’ont pas perdu du temps à y emménager. Ce sont des animaux sauvages, ainsi elles fuient si je m’approche trop d’elles ou si je bouge trop vite, mais souvent, je parviens à m’asseoir à quelques mètres d’elles et grâce au zoom, je peux constater qu’elles sont heureuses d’aller et venir pour des noix ou des graines. « 

village miniature57

« La nourriture que je leur donne est généralement entièrement naturelle. Je cueille ou ramasse des baies, des noix et des fruits qui poussent à l’état sauvage juste au-dessus de la route dans la réserve naturelle locale de Shire Brook Valley. Je leur donne également le même mélange de graines que je donne aux oiseaux avec des graines de tournesol et des noisettes ou des noix.

Et comme dessert, je leur donne quelques vers de farine et des granulés de suif, mais j’essaie toujours d’opter pour des aliments naturels et sains. »

village miniature97

« J’ai toujours aimé la photographie, mais je ne possède qu’un reflex numérique depuis environ trois ans maintenant, en développant lentement mon kit et en modernisant les appareils photo pour améliorer mes compétences et obtenir de meilleures images de souris et d’autres animaux.»

village miniature97

Un meilleur kit et un bon objectif aident beaucoup, mais il est primordial d’apprendre à contrôler l’appareil photo, à comprendre les réglages et à comprendre la faune dont vous prenez des photos, en vue de savoir comment se rapprocher ou savoir où et quand trouver vos sujets. « 

village miniature889

« Les souris sont toujours là et elles mènent une vie très heureuse et tranquille. Une fois la nuit tombée, il peut être difficile de les voir. Néanmoins, je les vois sortir dans la journée pour se nourrir et tout est déjà fini le lendemain matin. De plus, je leur donne une poignée de plumes d’un vieil oreiller et elles les utilisent pour préparer leurs lits et rester au chaud quand il fait froid.

Source: boredpanda.com
Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

Laisser un commentaire