Par Jeanne Perreard

“Lorsqu’une femme prend la décision de stopper la souffrance, le mensonge et la soumission, lorsqu’une femme dit avec le coeur : ‘Stop, je n’en peux plus’ ; aucune armée ni aucune illusion ne pourra l’arrêter dans la recherche de sa propre vérité. Alors, les portes de son Âme s’ouvrent et le processus qui lui permettra de se retrouver peu à peu de retourner à sa véritable vie, peut commencer. Et personne n’a dit que ce chemin était facile, mais c’est ‘le Chemin’. Cette décision en soi ouvre une ligne directe avec sa nature sauvage et c’est là que débute le véritable miracle.” «Femmes qui courent avec les loups». Clarissa Pinkola-Estés.

L’esprit et l’âme ont leur propres cycles et leurs propres saisons, qui parcourent différents états d’activité et de solitude, de quêtes et de découvertes, de repos, d’appartenance, et même de disparition.

Lorsqu’une femme mûrit, les relations avec elle sont différentes. Même la relation qu’elle a avec elle-même prend un nouveau tournant.

Admettons qu’aux alentours des 40 ans, une femme ressente un besoin pour lequel elle ne peut plus attendre : celui de revenir à ce qu’elle est vraiment.

Il s’agit du point émotionnel grâce auquel nous apprenons à saluer nos souvenirs au moment opportun, à danser et à nous adoucir avec eux.

C’est le moment où nous prenons soin de notre âme, sans penser à nos erreurs. A partir de cet âge là, nous aimons nos semblables, nous découvrons un coeur serein qui nous aide à comprendre quel genre de créature nous sommes, avec nos forces et nos faiblesses. Parce que nous avons tous des forces et des faiblesses, et cela n’est pas une mauvaise chose.

Le «retour aux sources» de notre âme signifie prendre conscience de tout ce qui a eu lieu dans notre vie antérieure et résoudre ces conflits accumulés dans les périodes antérieures à notre maturité.

L’amour mature

L’amour mature signifie l’union, à condition de préserver sa propre intégrité, sa propre individualité.
Erich Fromm

Il n’est pas facile de mûrir en amour, mais une fois que vous y parvenez, vous ressentirez un amour profond envers vous-même, qui se base sur la dignité et le respect.

A partir d’un certain âge et après certaines expériences de vie, ces valeurs engendrent généralement toute l’affection nécessaire à votre coeur.

Une femme mature va plus loin dans sa capacité d’aimer lorsqu’elle comprend que la véritable importance d’autrui se résume à sa façon de se contempler soi-même et d’observer ses changements.

Avec le temps, le monde féminin rayonne d’une pureté qui se voit menacée par une société corrompue qui fait que les femmes courent chercher un refuge en elles, non pour fuir lorsque quelque chose tourne mal, mais pour l’affronter.

Elles découvrent alors que leur véritable foyer n’est pas quelque part dans le monde, mais en elles.

D’une certaine façon, l’amour mature est une conséquence du processus d’individualisation qui peut s’avérer être très douloureux.

Il se peut que cela vous arrive avant ou après 40 ans, mais pour toutes, ce moment est précédé d’une période de distraction et de «déraillement» de notre identité émotionnelle.

En d’autres termes, nous connaissons toutes ce «je ne sais pas qui je suis réellement et où est ma place dans ce monde».

Que ce soit par naïveté, par manque d’attention ou par ignorance, le processus de maturité nous fait souffrir comme si on nous arrachait une couche de peau qui nous enveloppait. Une peau que l’on pensait être à nous et à laquelle nous nous accrochions de toutes nos forces.

Cette souffrance due à la perte de cette partie de nous, nous pousse à vivre quelque temps comme «incomplètes», ce qui permet de fortifier notre véritable guérison émotionnelle.

En d’autres termes, ce manque devient l’opportunité de récupérer les trésors uniques et véritables que sont les deux piliers de la libération émotionnelle : la détermination et l’amour propre.

Par conséquent, la femme atteindra une grande sagesse qui la fera vivre et aimer d’une façon différente, unique et transcendante. D’une certaine façon, elle est alors capable de s’hydrater et de reconstruire ce qu’elle est vraiment à l’intérieur.

Comme on le dit souvent, toutes les femmes encouragent une vie secrète et une force puissante remplie de bons instincts, de créativité et de sagesse qui enferme le grand pouvoir d’un territoire encore inexploré : le monde fantastique de la psychologie féminine.

Source : nospensees.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici