La fumée tertiaire met la santé des enfants en jeu, selon des études

Nous sommes conscients depuis longtemps que la fumée secondaire est dangereuse pour les bébés et les enfants. Mais avez-vous entendu parler des dangers de la fumée tertiaire ?

La fumée tertiaire est le résidu du tabac qui se colle aux meubles, aux murs, aux vêtements et aux corps des personnes qui fument. C’est la raison pour laquelle vous pouvez sentir l’odeur du tabac à la maison et sur la peau ainsi que le souffle des fumeurs, même lorsqu’ils ne fument pas ou fument à l’extérieur.

Ces polluants émanant de la fumée tertiaire peuvent persister pendant des mois. Ils sont particulièrement toxiques pour les enfants et les bébés, dont les poumons sont encore en développement et qui ont tendance à passer beaucoup de temps à l’intérieur.

Deux études publiées en 2018 prouvent encore une fois que la fumée secondaire constitue un grand danger pour les enfants. Dans une petite étude publiée dans la revue Tobacco Control, des chercheurs de l’Université de Cincinnati ont détecté des taux élevés de nicotine au niveau des mains de 25 jeunes enfants vivant avec des parents fumeurs. Plus surprenant encore, les chercheurs ont constaté que les enfants avaient également de la nicotine dans leur salive.

Les chercheurs ont conclu que les enfants avaient attrapé la nicotine contenue dans des objets contaminés par des particules de fumée et avaient ensuite ingéré la nicotine en introduisant leurs mains dans leur bouche.

fumer
cherylholt / Pixabay

« Les parents peuvent penser que le fait de ne pas fumer devant leur enfant suffit, mais ce n’est pas du tout le cas », a déclaré la chercheuse Melinda Mahabee-Gittens dans un communiqué à la suite de la publication préliminaire des résultats. « Ces résultats mettent en évidence que le seul moyen sûr de protéger les enfants de l’exposition à la fumée est de cesser de fumer et d’interdire de fumer à la maison. »

Dans une étude beaucoup plus vaste publiée dans Pediatrics, Mahabee-Gittens et son équipe ont passé au crible les effets de l’exposition à la fumée secondaire et à la fumée tertiaire chez plus de 7 000 adolescents non-fumeurs.

Ils ont découvert que les adolescents exposés au tabac à la maison — mêmes si personne ne fumait en leur présence ou à l’intérieur de leur maison — étaient plus susceptibles que les adolescents non exposés à l’essoufflement, la difficulté de faire de l’exercice et à une toux sèche la nuit.

En outre, ils étaient jusqu’à trois fois plus susceptibles de se rendre aux urgences en raison de problèmes de santé.

Si vous êtes préoccupé par la contamination associée à la fumée tertiaire dans votre maison, essayez d’arrêter de fumer pour éviter de mettre votre santé et celle de vos enfants en jeu.

 

Si cet article vous a inspiré, n’hésitez pas à le partager !

 

Sources et références: 

https://www.nytimes.com/2018/09/17/well/live/

https://tobaccocontrol.bmj.com/content/27/2/217

https://www.cincinnatichildrens.org/news/release/

https://pediatrics.aappublications.org/content/

babycenter.com

Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

La fumée tertiaire met la santé des enfants en jeu, selon des études
5 (100%) 1 vote[s]

Laisser un commentaire