Gaslighting – manipulation psychologique dans le but de faire douter la victime de sa santé mentale – est assez inconnu parmi les masses. Ce qui est si intéressant dans ce sujet, c’est que maintes victimes du Gaslighting sont inconscientes de ce que c’est. Est-il possible que vous ayez été victime du Gaslighting, et que vous n’en ayez pas la moindre idée ? Alors un peu d’Histoire:

Le terme Gaslighting est inspiré d’un ancien film datant des années 1940 dans lequel un mari tente de convaincre sa femme qu’elle a perdu l’esprit – et qu’elle devient folle. Mais il était indubitable qu’elle ne l’était pas. Si vous souhaitez en savoir plus sur le film et avoir une autre perspective sur le Gaslighting, en voici une excellente source.

Le Gaslighting est simplement décrit en tant que : La manipulation (de quelqu’un) par des moyens psychologiques en vue de mettre en doute sa propre santé mentale.

Beaucoup de conjoints qui sont infidèles dans leur mariage aiment cette technique. Les employeurs qui assignent plus de tâches à leurs employés qu’ils ne peuvent assumer en ont ainsi recours. Le Gaslighting est utilisé comme une forme de manipulation des victimes, telle une femme qui soupçonne l’infidélité de son mari, avec des raisons valables et entièrement justifiables de ne pas lui faire confiance à l’appuie. Il peut alors utiliser le Gaslighting, et dire à sa femme qu’elle est «super paranoïaque» et qu’elle «panique pour rien». Vous reconnaissez ce genre de remarque?

 

Le Gaslighting peut se faire entre les conjoints, les amis, les collègues, et votre employeur pourrait aussi vous manipuler psychologiquement. Le Gaslighting est souvent plus subtil que nous pensons, mais il y a des signes révélateurs. Voici les moyens de savoir si vous êtes une victime du Gaslighting : 

 

VOUS METTEZ EN DOUTE VOTRE SANTÉ MENTALE

Si après une interaction avec quelqu’un, vous vous demandez, « est ce que je deviens fou ? » Vous pouvez très probablement être une victime du Gaslighting. Cela se produit généralement sur une assez longue période de temps. Le sentiment de perdre la raison s’empire au fil du temps.

 

ON VOUS DIT COMMENT VOUS VOUS SENTEZ

Ça devrait être un drapeau rouge, mais cela arrive fréquemment jusqu’à devenir normal. Est-ce que quelqu’un dans votre vie vous dit comment vous vous sentez ? « Quelque chose ne va pas bien ici ». Si vous devez argumenter avec quelqu’un juste pour nier la façon dont il dit que vous vous sentez, vous pouvez être une victime. Cette forme de Gaslighting est très commune dans les relations de manipulation romantique. Un conjoint peut dire à un autre «Vous voulez que j’échoue dans ma carrière !» Quand vous n’avez tout simplement pas entendu ce qu’ils disaient au sujet de sa journée au travail. Le Gaslighter (l’abuseur) peut vous dire : «Vous ne voulez pas vraiment manger de la cuisine Chinoise, vous voulez la cuisine Indienne.» c’est beaucoup plus grave que cela généralement, mais vous obtenez une dérive. Il affirme votre état et vous induit à vous justifier.

 

VOUS PRÉSENTEZ CONSTAMMENT DES EXCUSES

Il n’est pas normal de dire désolé plusieurs fois par jour de manière excessive. Pour les victimes du Gaslighting, c’est une surprise à entendre. Si vous vous excusez constamment pour tout et n’importe quoi, prenez courage. C’est une réaction courante pour les victimes de s’excuser pour éviter toute répercussion éventuelle de croire quelque chose de différent que l’abuseur.

 

VOUS TENTEZ TOUT POUR ÉVITER UNE INTERPRÉTATION ERRONÉE

Les victimes du Gaslighting tentent parfois à éviter la vie pour éviter d’être mal interprété. Si votre monde devient plus petit, il l’est probablement. Avez-vous l’impression que vous gardez toujours la bouche fermée ? Non pas parce que vous n’avez rien à dire, mais parce que vous ne voulez pas que quelqu’un torde vos mots à nouveau.

 

VOUS NE DITES PAS LA VÉRITÉ À LA FAMILLE ET AUX AMIS

Ah, le camouflage. Il est embarrassant parfois de dire à la famille où vous êtes vraiment, et cela quand tout va bien. Imaginez dire à votre famille où vous êtes quand vous êtes constamment humilié avec l’impression de perdre la raison. Si vous escamotez des aspects de vos relations avec vos amis et votre famille, c’est un état d’alerte. Il est temps de remettre en question votre implication avec ceux qui vous font cacher des parties de votre vie à vos proches.

 

VOUS ATTENDEZ LE PIRE

Bien sûr, vous ne savez jamais quand vous allez être frappé avec une autre version modifiée de votre propre réalité. Vous pouvez même attendre que ces choses arrivent. Vous vous préparez toujours à l’impact.

 

LE MENSONGE EST UN MÉCANISME DE DÉFENSE

Lorsque vous avez à mentir pour éviter d’être sous-estimé, quelque chose ne va pas. Beaucoup de victimes du Gaslighting mentent souvent de jour en jour. Ils savent que la vérité est difficile à digérer par l’abuseur, le fait de mentir constitue donc la solution optimale.

 

LIRE AUSSI : 3 types de violences psychologiques infligées par des parents narcissiques …

 

VOUS PENSEZ QUE VOUS ÊTES TROP SENSIBLE POUR ÊTRE AIMABLE

Tout ce Gaslighting est rigide sur une personne. Si vous pensez que vous avez tort parce que vous êtes trop sensible, il peut y avoir plus de choses à tenir en compte. Si vous sentez que votre valeur est inférieure en raison de votre sensibilité, il est hautement probable que quelqu’un ait induit cette idée dans votre tête.

 

LA CONFUSION EST UN MODE DE VIE

Vous avez toujours l’air un peu désorienté. Vous vous sentez comme si votre vie est un grand désordre embrouillé. Le Gaslighting vous fait habituellement sentir confus. Vous ne faites pas la distinction entre le vrai et le faux.

 

S’il s’avère que vous êtes une victime du gaslighting, vous n’êtes pas seul.

Le nombre de personnes victimes du Gaslighting est actuellement inconnu, mais des aides existent. Il peut être utile de chercher de l’aide professionnelle, de trier vos sentiments et le vrai du faux avec un conseiller.

Source : iheartintelligence / Traduit et adapté par : Aidersonprochain.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici