girafes blanches
 

Pour la première fois dans l’histoire, des girafes blanches «albinos» extrêmement rares ont été découvertes au Kenya, en Afrique.

Les girafes blanches embellissent la scène avec une lueur blanche élégante, à côté d’une autre girafe d’une couleur ordinaire.

Malheureusement, le manque de pigments chez ces girafes, qui leur donne cette belle couleur blanche, est en effet une maladie dont elles souffrent, connue sous le nom de leucisme, qui est censé être une maladie génétique qui inhibe le processus de pigmentation.

 
des girafes
(Crédit d’image: New York Times )

Les girafes peuvent être très sensibles à la lumière vive et chaude du pays africain, tout comme les chiens blancs qui sont plus sensibles au soleil, et au même titre que les êtres humains ayant une peau claire.

Dans la vidéo ci-dessous, une mère et son enfant ont rendu visite à l’Ishaqbini Hirola Conservancy et au cours de leur promenade, ils sont tombés sur ces animaux spéciaux.

Avant quelques mois, et il y a environ un an, des rumeurs courraient sur une girafe blanche et son bébé qui ont été aperçus dans la région. Ensuite cela a été confirmé. La première observation aurait eu lieu en juin (2018), selon le New York Times :

« Un villageois au Kenya rassemblait son troupeau d’animaux un jour, quand il est tombé sur une vue époustouflante. Une créature fantomatique avec un long cou a été aperçue de loin. En regardant de plus près, il s’est avéré qu’il s’agissait d’une girafe réticulée – grande, majestueuse et d’une blancheur surnaturelle – accompagnée d’une créature plus petite : un bébé girafe.

Le villageois qui a fait cette découverte au mois de juin dans le Garissa County, près de la réserve d’Ishaqbini Hirola, s’est précipité pour prévenir les gardes forestiers, a annoncé jeudi le fondateur du programme de conservation Hirola. La nouvelle s’est propagée comme une traînée de poudre sur tous les continents et fait la une des journaux depuis. »

girafe
(Crédit image: stuff.co.nz )

Un facteur que la plupart des gens ne tiendrait probablement pas en compte a été mentionné comme étant la raison pour laquelle cette disposition génétique peut ne pas être aussi importante que vous le pensez avec le soleil brûlant.

Saviez-vous que plus de la moitié des girafes ne survivent pas au-delà de six mois ? Selon la Giraffe Conservation Foundation, elles sont des proies faciles pour des prédateurs tels que les hyènes et les lions. En dépit de la taille gigantesque des girafes, ces prédateurs rapides et féroces les attrapent facilement tout le temps.

lion
(Crédit image: flickr )

Il est vraiment étrange de penser à tous les effets qui peuvent être produits à partir de quelque chose qui est publié sur Internet. À ce stade, c’est comme donner au monde entier une source d’inspiration potentielle pour se rendre à un endroit particulier.

Maintenant, la vidéo est devenue virale, et certaines personnes ont exprimé leur inquiétude quant au braconnage qui peut être encouragé par l’emplacement et les images de ces animaux atteignant un si grand nombre de personnes.

C’est le genre de chose que les gens peuvent apprécier de la manière la plus saine possible. S’agissant de la bonté et de la salubrité, obtenir la satisfaction de la beauté des animaux ou des scènes de la nature semblerait être l’une des choses les plus simples et les plus saines sur Terre.

De nos jours, ces créatures époustouflantes que la nature nous offre doivent être chéries et appréciées au maximum.

Lire aussi : Le dernier mâle rhinocéros blanc rend son dernier souffle : l’extinction d’une espèce

Si cet article vous a inspiré, n’hésitez pas à le partager !

 

Source: anonews.co
Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

Laisser un commentaire