Si vous pensez que faire pousser vos propres légumes, c’est compliqué et que ça demande d’avoir un jardin, voici quelques trucs et astuces qui pourraient bien changer votre perception des choses.

Et peu importe que vous vivez en ville, dans un petit T2 sans balcon, ou que vous ayez une ferme avec 120 hectares de terres : n’importe qui peut le faire chez soi et très facilement !

Faire pousser de la salade, des carottes, même un ananas (!), ce n’est pas aussi compliqué que vous ne le pensez : il suffit de manger vos légumes comme vous le faites d’habitude, d’utiliser les restes pour les recycler… pour en faire pousser d’autres !

 

Du coup, plus besoin d’acheter une nouvelle fois ces aliments, ni même de vous en occuper constamment. Parce qu’ils poussent presque tout seuls et sans avoir besoin de graines !

Pas besoin d’être un pro du jardinage, il faut juste suivre ces quelques étapes et prendre en compte certains facteurs pour que ça marche. Et en plus, si vous avez des enfants, ils vont certainement adorer voir ces légumes grandir !

 

1. Comment faire pousser un ananas sans graines, à partir d’un autre ananas :

upsocl
upsocl

Après avoir acheté un ananas, en général, on retire la peau et les feuilles, puis on le mange. Quelle erreur ! En effet, au lieu de le jeter à la poubelle, vous pouvez garder le bout de l’ananas (celui avec les feuilles) pour obtenir… une nouvelle plante, qui vous donnera plus tard de nouveaux ananas !

Le plus important, c’est que votre ananas ne soit pas trop mûr ou trop jaune, car il y a de fortes chances pour que ça ne fonctionne pas, si c’est le cas.

L’idéal est de le faire avec un ananas pas trop mûr, dont les feuilles sont bien en forme, bien vertes et pas trop sèches. Au pire, si vous aimez les ananas sucrés et bien mûrs, rien ne vous empêche de couper la queue puis de garder le fruit au frigo avec un papier film pour qu’il finisse tranquillement de mûrir !

Il suffit de prendre votre ananas, de couper le haut du fruit et de mettre la queue de l’ananas dans l’eau, puis de l’exposer à la lumière (près d’une fenêtre, par exemple). Au fur et à mesure que les jours passent, vous verrez que les feuilles se mettent à sécher, et c’est normal : si vous regardez bien, de nouvelles petites feuilles apparaissent au centre et les remplacent petit à petit. Votre ananas n’est pas mort !

Après environ 1 mois, vous verrez qu’il commence à y avoir des petites racines. Vous pouvez alors planter votre pied d’ananas dans un pot ! Prenez soin de retirer les feuilles qui sont complètement mortes avant, et qui devraient se détacher très facilement : elles ne serviront plus à rien, et pourraient même faire pourrir votre plante !

Ensuite, il n’y a plus qu’à s’armer de patience. À mesure que l’ananas grandit, vous pourrez le replanter dans un pot plus grand. Non seulement c’est très décoratif, mais vous pourrez vous régaler avec des ananas bien frais !

 

2. Comment “redémarrer” une salade :

B935Lg0
Laitue romaine / removeandreplace. imgur

À partir du pied d’une salade achetée dans le commerce ou récoltée dans votre jardin, vous pouvez obtenir une nouvelle salade. Vous pouvez la manger petit à petit, en prenant les feuilles que vous avez besoin au fur et à mesure. Ou encore attendre qu’elle ait complètement grandi avant de la manger et de répéter le processus.

Il suffit pour cela d’enlever les premières feuilles de la salade, puis de couper le pied (à deux ou trois doigts du bout, à-peu-près). Puis, mettez-le dans un récipient à la lumière, en l’immergeant à sa moitié dans l’eau. Il n’y a plus qu’à attendre et à rajouter de l’eau si nécessaire, si le niveau baisse. Après 15 jours environ, vous commencerez déjà à avoir des petits bourgeons et des petites racines ! Vous pourrez alors planter votre salade dans un pot, en retirant les feuilles mortes (et en prenant soin de ne pas abîmer les petits bourgeons qui pourraient se trouver entre les feuilles). Et c’est tout ! Répétez le processus autant de fois que nécessaire. Le mieux, c’est que vous aurez de la salade 100% bio !


3. Faire pousser des asperges chez soi :

Quand on voit le prix des asperges dans le commerce, on comprend tout l’intérêt d’en faire pousser chez soi. En plus, non seulement c’est délicieux à manger avec une bonne vinaigrette, mais la plante en elle-même est très jolie, originale et décorative !

Il faudra vous armer de patience, car ça prend un peu de temps avant d’être prêt à manger. Mais ça vaut vraiment le coup : une fois plantée, l’asperge pourra vous régaler chaque année avec de nouvelles pousses fraîches !

Vous pouvez obtenir des racines à partir des tiges d’asperge adultes ou encore vous en procurer directement dans une jardinerie ou chez quelqu’un qui en cultive déjà. C’est beaucoup plus rapide que de planter des graines ! Avec cette méthode, il vous faudra tout de même attendre 1 à 2 ans, mais ensuite vous pourrez en récolter chaque année.


4. Planter de l’ail

Certains le savent sûrement déjà, mais vous pouvez planter de l’ail sans graines, en plantant simplement une dent dans la terre… En fait, c’est même la seule façon d’en obtenir : les graines de l’ail domestique, celui qu’on a l’habitude de manger, ne sont pas fertiles. La faute à plusieurs siècles de culture, qui ont fini par lui faire perdre sa capacité à se reproduire par graines au fil des générations. Voilà pourquoi vous ne trouverez pas de graines d’ail dans votre jardinerie !

L’ail a besoin de beaucoup de soleil. Mais il peut aussi pousser dans des endroits partiellement ombragés. Le sol doit être bien drainé !

Choisissez une belle dent d’ail, pas forcément germée, et plantez-la avec le bout pointu vers le haut, à 5 cm sous la terre. Si vous avez de l’ail chez vous qui commence à germer, vous pouvez aussi en profiter pour le planter ! Lorsque la plante sera grande, vous pouvez couper la tige et le déterrer ensuite : votre dent d’ail se sera transformée en une nouvelle gousse d’ail. Vous pourrez ensuite répéter l’opération à l’infini ! En plus, les fleurs d’ail sont vraiment très jolies, et contrairement à ce que vous pourriez penser, elles sentent plutôt bon !


5. Du basilic frais pour votre cuisine

EYHYSWx
crédit photo : cepsinthecity / imgur

Choisissez quelques tiges de basilic, de 10 cm environ, et placez-les dans un verre rempli d’eau, au bord d’une fenêtre afin qu’elles prennent bien le soleil. Quand les racines mesureront environ 2 cm, plantez dans un pot ou une petite jardinière. Vous pourrez bientôt avoir un beau pied de basilic à portée de main pour ajouter une touche de fraîcheur à vos plats !


6. Cultiver des champignons :

NjnLvly
crédit photo : earth911 / imgur

Bon, disons-le tout de suite, la culture des champignons n’est pas des plus faciles. Il faut planter les champignons dans de la terre avec un peu de compost ou de marc de café mélangé, et les garder dans un milieu humide, idéalement un peu froid la nuit. Ne vous découragez pas si ça ne marche pas du premier coup, il vous faudra sans doute plusieurs essais infructueux avant de réussir. Faire pousser des champignons est difficile, mais votre patience et votre persévérance finiront par payer !

7. Obtenir des plants de tomates… en 5 jours !

Voici une méthode rapide et facile pour obtenir très rapidement des plants de tomates. Tout ce dont vous avez besoin , c’est d’une ou deux tomates, d’une bouteille en plastique, de petites pierres, de terreau, de papier journal et d’un sac poubelle noir.

Tout d’abord, vous devez couper votre tomate en deux et la vider de ses pépins, que vous mettez de côté.

Puis, vous coupez votre bouteille plastique en deux, dans le sens de la longueur. Faites quelques petits trous pour que l’eau ne stagne pas, puis placez quelques pierres au fond.

Placez ensuite la terre dans le bac ainsi obtenu, puis espacez les graines en les plaçant sur la terre, en prenant soin à ce qu’elles soient éparpillées. Recouvrez légèrement avec de la terre (pas trop, car il faut que les jeunes pousses puissent facilement sortir)

 

À présent, prenez une ou deux feuilles de papier journal, que vous imbibez d’eau. Essorez légèrement, afin que le journal soit humide sans qu’il n’y ait trop d’eau. Puis, posez-le sur la terre…

Enfin, enrobez le tout avec un sac poubelle noir, et fermez-le bien hermétiquement. Le but du jeu est que le sac conserve l’humidité à l’intérieur et fonctionne comme une mini-serre artisanale !

tomato-999110_640

Attendez 4-5 jours avant d’ouvrir de nouveau. Le papier devrait être encore humide, et les graines germées ! Il n’y a plus qu’à rempoter, comme vous le feriez avec des tomates classiques. Cela se cultive très bien sur un balcon, mais il ne faut pas mettre trop d’eau afin d’éviter que les racines ne pourrissent !

8. Faire pousser de la coriandre dans sa cuisine :

KqlUBP3
imgur

La coriandre est une herbe délicieuse, idéale pour rajouter un peu d’exotisme dans les plats… Mais quand elle pousse directement dans la cuisine, c’est encore plus facile de s’en servir pour concocter de vrais petits chefs-d’œuvres culinaires !

Comme nous l’avons vu pour le basilic, il suffit de placer les tiges coupées dans un verre d’eau afin qu’elles développent des racines. Quand ces dernières sont suffisamment grandes, vous pouvez planter dans un petit pot. En quelques semaines à peine, vous commencerez à obtenir de nouvelles feuilles, et en quelques mois, vous obtiendrez une plante entière !

 

9. Régénérer des oignons blancs :

En l’espace d’une semaine seulement, vous pouvez faire refaire pousser un oignon blanc complet à partir d’un autre bulbe ! Laissez 3 centimètres d’oignon en bas, conservez bien les racines et consommez uniquement la partie haute. Placez le morceau de bulbe dans un verre avec un peu d’eau. En quelques jours seulement, vous aurez de nouveaux oignons blancs !


10. Plantez un morceau de gingembre pour obtenir un gingembre entier :

Comme l’ail ou la pomme de terre, le gingembre est une racine. Et vous pouvez en planter un morceau directement en terre afin d’obtenir une nouvelle plante ! La racine de gingembre grandira, et avec un peu de temps et d’espace, elle pourra même se dupliquer pour donner une nouvelle pousse.

En revanche, il vous faudra un peu de patience au début, car le gingembre peut prendre plusieurs mois avant de germer et de sortir de terre… Mais si vous vous en occupez bien, vous aurez un superbe pied de gingembre et vous pourrez le récolter après 8 à 10 mois !

 

Faites-nous part de vos tentatives et de vos résultats personnels !

Source :  Upsocl demotivateur

6 Commentaires

  1. Les astuces sont intéressantes, mais le titre est vraiment exagéré.
    Soit le gus qui l’a donné n’a aucune notion du temps qu’une plante met à pousser, soit il n’en mange pas souvent vraiment pas souvent.

  2. par expérience la salade l’oignon et l’ail repousse au bout d’une semaine après pour les autres plantes (ananas etc..) le temps est long c’est écrit dans l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici