histoire des mille billes

L’ histoire des Mille Billes

Plus je vieillis, plus j’apprécie les samedis matin. Cela peut être dû à la sensation de solitude et de tranquillité qui accompagne le fait d’être le premier à se lever, ou peut-être dû à la joie illimitée de ne plus avoir besoin de travailler. De toute façon, les premières heures d’un samedi matin sont les moments les plus agréables de la semaine.

Il y a quelques semaines, je traînais avec une tasse de café chaud dans une main et le journal du matin dans l’autre. Ce qui a commencé comme un samedi matin typique, s’est transformé en une de ces leçons que la vie semble vous donner de temps en temps.

tasse de café
Pixabay – histoire des mille billes

 

Laissez-moi vous raconter ce qui s’est passé.

J’ai allumé la radio pour écouter un talk-show du samedi matin, j’ai entendu un vieux monsieur avec une magnifique voix d’or. Vous connaissez le genre, il me semblait qu’il devrait être dans le domaine de la radiodiffusion. Ce monsieur disait à quiconque il parlait quelque chose à propos de «mille billes».

 

J’étais intrigué et je me suis arrêté pour écouter ce qu’il avait à dire …

« Eh bien, Tom, vous êtes sans doute occupé par votre boulot. Je suis sûr que vous touchez un bon salaire mais c’est dommage que vous soyez loin de votre famille. Il est difficile de croire qu’un jeune homme devrait travailler soixante ou soixante-dix heures par semaine pour satisfaire ses besoins. C’est vraiment lamentable de rater le récital de ballet de votre fille ! »

 

« Laissez-moi vous dire quelque chose Tom, quelque chose qui m’a aidé à garder une bonne perspective concernant mes propres priorités. » Et c’est à ce moment-là qu’il a commencé à expliquer sa théorie des « mille billes ».

 

« Je me suis assis un jour et j’ai fait un peu d’arithmétique. La personne moyenne vit environ soixante-quinze ans. Je sais, certaines personnes vivent plus alors que certaines vivent moins, mais en moyenne, les gens vivent environ soixante-quinze ans. Maintenant, j’ai multiplié 75 fois par 52 et le résultat est 3900, soit le nombre des samedis que la personne moyenne a dans sa vie tout entière « 

 

Concentrez-vous avec moi Tom, j’arrive à la partie la plus importante. «Il m’a fallu jusqu’à cinquante-cinq ans pour analyser tout cela en détail», dit-il, «et à ce moment-là j’avais vécu plus de 2800 samedis. Je pensais que si je vivais jusqu’à soixante-quinze ans, il ne me restait plus qu’un millier de samedis à vivre».

 

Alors je suis allé à un magasin de jouets et j’ai acheté toutes les billes qui s’y trouvaient. J’ai fini par visiter trois magasins de jouets pour obtenir 1000 billes. Ensuite, je les ai ramenées à la maison et je les ai placées dans un grand récipient en plastique transparent juste ici dans la cabane à côté de mon équipement. Chaque samedi, j’enlevais une bille et je la jetais.

 

« J’ai constaté qu’en regardant le nombre des billes diminuer, je me concentrais davantage sur les choses les plus importantes dans la vie. Il n’y a rien de mieux que de regarder votre temps s’écouler sur cette terre pour vous aider à mieux établir vos priorités. Maintenant laissez-moi vous dire une dernière chose avant de terminer cette conversation et emmener ma charmante femme pour le petit déjeuner. »

 

 » Ce matin, j’ai sorti la dernière bille du récipient. Je pensais que si j’aurais la chance de le faire samedi prochain, c’est-à-dire on m’a donné plus de temps. Et la seule chose dont nous avons tous besoin est un peu plus de temps. « 

 

«Ça m’a fait plaisir de vous parler Tom, j’espère que vous passerez plus de temps avec votre famille, et j’espère vous voir un de ces jours  »

J’imagine que vous auriez pu entendre cet homme raccrocher. Je suppose qu’il nous a tous donné beaucoup à réfléchir. J’avais envisagé de travailler ce matin-là. Mais, au lieu de cela, je suis allé à la chambre et j’ai réveillé ma femme avec un baiser.

couple bébé
Pixabay – histoire des mille billes

 

« Allez chérie, prépare-toi pour qu’on aille prendre un bon petit-déjeuner avec les enfants. »

« Pour quelle occasion ? » Demanda-t-elle avec un sourire. « Oh, rien de spécial, ça fait juste un moment que nous n’avons pas passé un bon samedi avec les enfants. Et peut-être on passera à un magasin de jouets. J’ai besoin d’acheter des billes.  »

 

Source: positiveoutlooksblog.com
Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

Une histoire émouvante pour vous rappeler de vous focaliser sur les choses les plus importantes dans la vie
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire