aider un cheval
 

Les chevaux sont de belles créatures connues pour leur allure majestueuse et leur vitesse impressionnante au galop. Mais malheureusement, beaucoup de chevaux roumains ne sont pas libres de courir aussi vite qu’ils le voudraient. En Roumanie, il est fréquent que les gens enchaînent les pattes antérieures ou postérieures des chevaux pour les empêcher de s’échapper.

Toutefois, ces chaînes peuvent être très douloureuses et elles blessent le plus souvent la peau des chevaux.

Lorsqu’un vétérinaire de l’organisation de protection des animaux, Four Paws International, a vu un cheval avec les jambes enchaînées, il a décidé de le libérer.

 
le cheval
Source: Capture d’écran YouTube

Lorsque le cheval vit le vétérinaire s’approcher de lui, il tenta de s’enfuir. Après avoir été enchaîné pendant si longtemps, l’animal avait appris à ne pas faire confiance aux humains. Or le vétérinaire, Ovidiu Rosu, s’est approché du cheval avec précaution, en lui montrant qu’il ne voulait pas lui faire du mal.

 

Éventuellement, le cheval a cessé de bouger et a permis à Rosu de couper les chaînes de ses pattes antérieures.

cheval a cessé de bouger
Source: Capture d’écran YouTube

Alors que le cheval se redressait, un autre cheval de son troupeau s’est approché de Rosu et l’a touché au nez. C’était la façon dont le cheval l’a remercié d’avoir donné un coup de main à son ami.

cheval se remettait
Source: Capture d’écran YouTube

Depuis des années, Four Paws International aide les chevaux sauvages du delta du Danube en Roumanie.

Ces chevaux ont été introduits pour la première fois en Roumanie il y a environ 300 à 400 ans par les Tatars qui ont laissé de nombreux chevaux et se sont mis à errer librement dans la région. De nombreux chevaux ont également été libérés en 1989, après la désagrégation des coopératives agricoles de la région. Cela a entraîné un énorme boom démographique : en 2010, le delta du Danube comptait 1 500 chevaux.

 

Les chevaux ont commencé à entrer dans la forêt protégée de Letea pour trouver de la nourriture, et ils ont commencé à manger des plantes et de l’écorce des arbres. Les écologistes et les autorités de la région avaient besoin de contrôler la population de chevaux, ainsi ils ont décidé de tuer les chevaux.

 

Heureusement, Four Paws International est intervenu avant qu’ils ne puissent passer à l’action. Four Paws International a déclaré qu’ils fourniraient des contraceptifs aux juments pour contrôler le taux de natalité des chevaux et les environnementalistes ont accepté cette solution. Le plan de Four Paws International a fonctionné à merveille — en avril 2017, ils ont procédé à un recensement aérien et ont découvert qu’il y avait moins de 500 chevaux dans la forêt de Letea.

 

Au fil des dernières années, Four Paws International a travaillé activement dans la région du delta du Danube. Entre octobre 2016 et avril 2017, ils ont vacciné 85 juments. Ils ont également distribué 30 bottes de luzerne en hiver tout en libérant de nombreux chevaux des chaînes, comme le cheval dans la vidéo.

chevaux
Source: Capture d’écran YouTube

Rosu et son équipe ont fait un travail remarquable en aidant un pauvre cheval blessé à échapper de ses chaînes. Regardez toute l’opération du sauvetage du cheval dans la vidéo ci-dessous.

 

Source: animalchannel.co
Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

Un homme sauve un cheval sauvage avec des jambes enchaînées —Le cheval le remercie d’une façon incroyable.
5 (100%) 1 vote[s]

Laisser un commentaire