Dans de nombreuses sociétés chamaniques, quand on s’adressait à une personne guérisseuse en se plaignant d’être découragé ou déprimé, celle-ci posait une des quatre questions.

Quand avez-vous arrêté de danser?

Quand avez-vous arrêté de chanter?

Quand avez-vous cessé d’être enchanté par les histoires?

Quand avez-vous cessé de trouver confort dans le territoire doux du silence…?

~ Gabrielle Roth

Source : pravaha / image illustration : Alan

LA GUÉRISON CHEZ LES SHAMANS
Notez cet article

Laisser un commentaire