La maltraitance subtile cause de la souffrance, un sentiment d’insécurité et une faible estime de soi, autant de raisons pour ne pas la tolérer.

Si quelque chose vous fait du mal, réagissez, même si votre interlocuteur vous violente psychologiquement.

S’il ne comprend pas votre réaction, cette personne n’a pas suffisamment d’empathie et d’intelligence émotionnelle pour établir des relations saines.

Lorsque l’on parle de maltraitance, on imagine le plus souvent une violence physique ou psychique exercée par une personne maltraitante sur une victime.

Cependant, il existe une forme subtile de maltraitance, qu’il est parfois difficile de remarquer, mais qui, petit à petit, nous détruit de l’intérieur.

Ce sont des attaques masquées auxquelles nous ne réagissons pas, car l’agression n’est pas directe, ou parce que la personne ne cherche pas volontairement à nous faire du mal.

Cependant, leur constance et leur régularité détruisent petit à petit notre estime personnelle et notre confiance en nous-même.

De plus, sachez que cette maltraitance subtile ne s’exerce pas seulement au sein du couple, étant donné que les membres de notre famille peuvent également l’exercer sur nous sans que nous nous en rendions compte.

Dans cet article, nous allons vous apprendre à reconnaître cette maltraitance et à vous défendre en conséquence.

Comment la maltraitance subtile s’exerce-t-elle ?

Pour comprendre les formes de la maltraitance subtile, nous allons vous donner des exemples que vous allez sûrement reconnaître très facilement.

Imaginez une petite fille à qui l’on dit, depuis sa plus tendre enfance, qu’elle est extrêmement maladroite.

A chaque fois que quelque chose lui échappe des mains, ses parents le remarquent. Lorsqu’elle casse un objet involontairement, ses parents justifient cet acte par la nature gauche de leur enfant.

Au fur et à mesure qu’elle grandit, ils appliquent cette image construite de la maladresse supposée de leur fille aux examens qu’elle rate, à ses difficultés sociales, etc.

Ses parents l’aiment, cela ne fait aucun doute, et ils ne le maltraitent pas physiquement. Cependant, tout au long de sa vie, ils lui ont fait croire qu’elle était une personne incapable et maladroite.

C’est une maltraitance subtile qui a provoqué en elle une grande insécurité et une très faible estime d’elle-même.

Prenons un autre exemple. Imaginons que vous êtes en couple avec quelqu’un qui utilise très fréquemment l’ironie.

Votre partenaire fait fréquemment des commentaires absurdes pour faire rire les autres, sans se rendre compte que cela peut vous faire du mal.

Il ne prend jamais les choses au sérieux et ironise tout ce que vous faites : les choses dans lesquelles vous vous engagez, la manière dont vous voyez la vie, dont vous vous exprimez, etc.

Ce sont des petites remarques qui ne partent certainement pas d’une mauvaise intention, mais qui vous font du mal et se révèlent être les armes d’une maltraitance subtile.

Vous devez savoir que ce type de comportements est très fréquent actuellement, et il est très difficile d’y faire face.

Ces petites choses persistantes finissent par nous blesser, jusqu’à nous laisser sans défenses, c’est pourquoi, il est très important d’apprendre à les reconnaître.

Comment se défendre face à la maltraitance subtile ?

 

  • Vous devez être conscient que les mots peuvent autant blesser que la violence physique, et que les blessures qu’ils causent sont aussi douloureuses que celles provoquées par des coups.
  • Peu importe si le commentaire négatif n’avait pas vocation à blesser, ou si l’ironie n’était pas volontairement méchante.
    Ne permettez pas ce genre de comportement, exprimez à voix haute ce que vous ressentez à propos de ces mots qui vous font du mal, et ne laissez pas cette situation se reproduire.
  • Mettez des limites dans votre vie, des barrières que les autres n’ont pas le droit de franchir. Si l’ironie vous gêne, ne la permettez pas. Si l’on dit des choses fausses sur votre compte, défendez-vous.
    Si des personnes prennent du plaisir à commenter tout ce que vous faites, éloignez-vous d’elles, tout simplement.
    Les personnes toxiques causent de la souffrance, de l’insécurité et du malheur, c’est pourquoi il ne vaut pas la peine de s’efforcer à essayer de vivre avec elles.
  • Le principal problème de la maltraitance subtile est que les autres personnes ne voient pas le mal qui peut être provoqué par leurs mots ou leurs actions, et elles ne veulent pas le reconnaître.
    Il s’agit pour elles d’une blague, alors que c’est une offense pour vous.
    Si vous ne réagissez pas, et que vous laissez l’ironie s’installer, le niveau de maltraitance va augmenter de jour en jour et devenir incontrôlable.
  • La maltraitance subtile peut être exercée par nos pères, nos mères, nos frères, nos partenaires, voire nos collègues de travail, autrement dit des personnes qui disent nous aimer et nous respecter, mais vous ne devez pas tomber dans leur piège.
    Il est vital que vous défendiez sans relâche votre intégrité et votre estime personnelle. Faites bien la différence entre les personnes qui vous respectent, et celles qui vous font du mal.
    Certaines personnes pensent que la confiance quotidienne leur donne le droit de faire sans cesse des blagues sur votre compte, d’ironiser sur tout ce qui vous touche, voire de vous manquer de respect.
    Ne le permettez pas et mettez en évidence tout ce qui vous blesse, pour empêcher les autres de vous faire du mal.
    Si ces personnes ne comprennent pas votre réaction, ne vous inquiétez pas.
    Celui qui ne comprend pas qu’il vous a fait du mal manque d’empathie, et ne dispose pas d’une intelligence émotionnelle assez importante pour établir des relations saines.

Source : amelioretasante

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici