Les statines sont prescrites aux patients souffrant de niveaux élevés de LDL (mauvais cholestérol), étant donné que le rôle de ce médicament consiste à baisser les niveaux nocifs du cholestérol ainsi que le risque des problèmes cardiaques.

Par ailleurs, les statines ont été sur la sellette dernièrement suite à une étude ayant révélé qu’elles ont un effet nocif sur notre santé. Beaucoup de gens prennent des statines telles que Crestor, Lipitor et Zocor.

Les statines prennent la part du lion des dépenses. Cependant, pour les consommateurs qui prennent ces médicaments, les dommages subis par leurs portefeuilles ne seront pas leur principal soucis.

L’étude menée par L’American Journal of Physiology ayant mis en lumière que les statines influencent sur d’autres propriétés biologiques des cellules souches, fournit une nouvelle explication sur leurs effets cliniques indésirables. » L’étude souligne plus précisément que ces effets indésirables comprennent la stimulation du «processus de vieillissement» et que «… l’utilisation des statines à long terme a été associée à des effets indésirables, y compris la myopathie, les effets secondaires neurologiques et un risque élevé de diabète. « La Myopathie est une maladie neuromusculaire se traduisant par une dégénérescence du tissu musculaire ».

Les statines entravent la régénération cellulaire, induisent des problèmes nerveux et anéantissent la mémoire

Dans l’étude, les experts indiquent que les problèmes de santé encourus en raison des statines, ont été minimisés au cours de ces dernières années. Les personnes qui prennent ces médicaments se plaignent généralement de la fatigue, des cataractes, des douleurs musculaires, des lésions hépatiques et de l’amnésie. Il a été démontré que ces médicaments endiguent l’objectif principal des cellules travaillant à la reproduction et bloquent le processus de la réparation du corps. Le professeur Reza Izadpanah, biologiste spécialisée dans les cellules souches et principal auteur de l’étude publiée, déclare :

«Notre étude met en relief que les statines peuvent accélérer le processus de vieillissement. Les individus qui ont recours aux statines comme médicament préventif pour la santé sont tenus de réfléchir profondément, compte tenu de leurs effets indésirables généraux pouvant inclure des douleurs musculaires, des problèmes nerveux et des problèmes articulaires

En dépit des problèmes de santé ayant trait aux statines, la FDA a déclaré que les gens ne devraient pas s’inquiéter.

Bien que la FDA a souligné sur son site web que : «des troubles cognitifs (associés au cerveau), tels que la perte de mémoire, l’oubli et la confusion, ont été signalés par certains utilisateurs des statines» et que «les personnes soumises au traitement par les statines peuvent encourir un risque accru de développer une hyperglycémie et le diabète de type 2 », ils maintiennent également leur sécurité et leur efficacité.

Le site attire l’attention sur les conseils d’Amy G. Egan, M.D., M.P.H., le directeur adjoint de la sécurité, à la Division de la FDA des produits de métabolisme et d’endocrinologie (DMEP). Laquelle a indiqué que:

« Cette nouvelle information ne devrait pas effrayer les gens des statines. Leurs bienfaits sont incontestables, mais elles doivent être prises avec précaution en parfaite connaissance de leurs effets secondaires. »

Notez que l’étude précédente tendrait à remettre en question leur efficacité sur la durée.

 

La nécessité  de passer au crible les médicaments sur ordonnance et les études précédentes qui vantent leurs bienfaits…

Ces résultats ont mis l’accent sur l’importance de la recherche liée aux bienfaits des médicaments sur ordonnance, et nous espérons que les chercheurs continueront à conduire des études en vue de cerner leurs effets secondaires potentiels et en sensibiliser les gens.

Une étude similaire a révélé maintes réalités vis-à-vis de l’antidépresseur adolescent « Paxil », qui a fait les manchettes quand une ré-analyse d’une étude originale a mis en évidence des données incomplètes et a signalé toutes les erreurs. En dépit du fait que l’on n’ait pas remis en question la sécurité et l’efficacité de ce médicament pour les individus concernés, Brian Nosek, professeur de psychologie à l’Université de Virginie, a déclaré :

«cela indique que la société prend conscience, vérifie son travail et fait ce que la science est censée faire – l’autocorrection ».

A votre santé

Sources et références :
Express.co.uk
Blogs.WSJ.com
AJPCell.physiology.org[PDF]
FDA.gov
NYTimes.com / Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com

1 COMMENTAIRE

  1. Les personnes qui ont pris la peine de lire les ouvrages des professeurs Philippe Even et Michel de Lorgeril ne se font plus aucune illusion sur les statines, connaissent leur dangerosité et leur inutilité dans au moins 90 % des cas où elles sont prescrites. Mais cela rapporte encore trop d’argent aux laboratoires pharmaceutiques !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici