Il est de notoriété publique dans le monde de la santé naturelle que les produits pharmaceutiques font souvent (sinon toujours) plus de mal que de bien.

Il est également clair que les aliments, les plantes et d’autres sources naturelles peuvent offrir des avantages similaires sans les effets secondaires néfastes. Une fois de plus, nos croyances ont été confirmées par la science. Une étude récente publiée dans la revue Phytotherapy Research dit que le curcuma est non seulement efficace pour traiter la dépression, mais il peut même être plus efficace que certains antidépresseurs les plus courants actuellement sur le marché.

Alors que les études précédentes ont démontré l’efficacité du curcuma (curcumine) dans le traitement de la dépression grave, cette étude était le premier essai clinique en son genre, randomisé et contrôlé.

Des chercheurs du Department of Pharmacology of Government Medical College in Bhavnagar, Gurajat, en Inde, ont comparé les effets du Curcuma et du Prozac (fluoxétine), tous deux utilisés ensemble ou individuellement, chez 60 patients diagnostiqués d’un trouble dépressif majeur (TDM).

Selon GreenMedInfo.com, les chercheurs ont utilisé l’échelle de dépression de Hamilton pour mesurer leurs résultats.

« Nous avons observé que la curcumine a été bien tolérée par tous les patients. La proportion de réponses positives telles que mesurées par l’échelle HAM-D17 était plus élevée dans le groupe prenant les deux traitements combinés (77,8%) que dans le groupe fluoxetine [prozac] (64,7%) et dans le groupe curcumine (62,5%). Cependant, ces données n’étaient pas statistiquement significatives (p=0,58). Fait intéressant, la variation moyenne du score HAM-D17 à la fin des six semaines était comparable dans les trois groupes (P=0,77). Cette étude fournit la première preuve clinique que la curcumine peut être utilisée comme un moyen efficace et sûr pour le traitement des patients souffrant de trouble dépressif majeur ou TDM, sans toutefois l’inconvénient des idées suicidaires ou autres désordres psychotiques ».

Alors que la lecture des conclusions des chercheurs indique qu’un traitement (le curcuma) est aussi efficace que le Prozac, elle ne rend pas compte des effets négatifs du Prozac, ce qui rend le curcuma considérablement plus fiable. Le Prozac est connu pour causer « des idées suicidaires ou d’autres désordres psychotiques », effets secondaires effrayants qui sont clairement absents dans l’utilisation du curcuma.

En plus de lutter contre la dépression, cette racine jaune vif utilisée couramment dans la cuisine indienne, le curcuma, s’est avéré avoir un très grand nombre de pouvoirs bienfaisants pour la santé. A côté de cette recherche éclairante sur son efficacité dans le traitement de la dépression, nous savons qu’il a également une valeur dans le traitement des états inflammatoires, du diabète et même du cancer. Si cela ne suffisait pas, il s’est aussi montré efficace pour aider à la perte de poids et à la prévention des maladies cardiaques. De plus, il a un goût incroyable.

Les antidépresseurs sont parmi les plus grandes sources de revenus de Big Pharma. Les consommateurs, équipés de connaissances telles que les conclusions positives de cette étude récente, ont le potentiel d’ébranler leur objectif de droguer le monde.

Sources: Natural Society /

Complete Health & Happiness / sante-nutrition

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici