Le dernier rhinocéros de Sumatra en Malaisie est mort d’un cancer samedi. Par sa perte, c’est l’espèce entière qui s’éteint dans le pays. Cela fait suite au décès du dernier mâle rhinocéros de Sumatra en Malaisie en mai, comme nous vous le rapportions alors. Seuls 80 individus seraient encore en vie, tous en Indonésie.

Imam, le rhinocéros femelle de 25 ans avait été capturé en 2014. Cinq plus tard, elle sera donc morte d’un cancer dans l’état de Sabah.

Toujours est-il que « Iman a reçu les meilleurs soins et la meilleure attention depuis sa capture en mars 2014 jusqu’à son décès. Personne n’aurait pu faire plus « , a déclaré Christine Liew, ministre du Tourisme, de la Culture et de l’Environnement de l’État de Sabah.

 

Dès 2015, le rhinocéros de Sumatra avait été déclaré éteint à l’état sauvage en Malaisie. Sa population ravagée par des décennies de braconnage et de perte d’habitat. Aujourd’hui, l’animal est menacé bien au-delà du territoire malaisien. En effet, il peut être affirmé que l’espèce est en danger d’extinction.

rhinocéros

 

Ce risque d’extinction est en grande partie dû à l’isolement. En effet, sa population est dangereusement basse. De plus, les femelles peuvent développer des kystes et des fibromes dans leurs voies de reproduction si elles restent trop longtemps sans s’accoupler.

C’est pourquoi, dès 2018, différentes organisations se sont mobilisées pour la conservation de l’espèce au travers de la collaboration “the Sumatran Rhino Rescue”. Leur objectif étant de localiser et capturer des rhinocéros pour qu’ils se reproduisent. La mission est toujours en cours.

L’espoir est en vie car un rhinocéros femelle a été capturé et semble en bonne santé reproductive. Il faut désormais lui trouver de la compagnie.

Il faut agir vite car comme les experts le rappellent, les chances de survie des rhinocéros de Sumatra sont déjà précaires. En effet, à chaque décès, c’est plus de 1% de la population qui disparaît. Le combat continue.

 

Source : demotivateur.fr

Laisser un commentaire