Après le crack économique en Islande, McDonald décida de fermer ses snacks dans le pays. C’était pour beaucoup un symbole de la manière dont les islandais rejetaient les pouvoirs capitalistes en Islande suite à la crise.

Par ailleurs, le menu McDonald ne collait pas vraiment au régime alimentaire à base de « skyr » [spécialité laitière islandaise apparenté au yaourt, NdT], de myrtilles et de requin mariné qui avaient donné aux islandais la plus longue espérance de vie au monde.

Le jour précédent la fermeture, le 30 octobre 2009, Hjörtur Smarason est allé au McDonald et a acheté un burger. Pas pour le manger, mais pour le conserver et il le plaça dans son emballage d’origine sur une étagère de son garage. Trois ans plus tard, il ouvrit l’emballage pour découvrir qu’il avait  exactement la même apparence que le jour où il l’avait déposé. Il en fit alors don au musée national d’Islande où il séjourna pendant un an.

Il est aujourd’hui exposé au Bus Hostel de Reykjavik [hôtel attenant à la gare routière, ouvert en 2013 et d’orientation écologique], pas uniquement pour ceux qui passent par là, mais aussi face à une webcam [LIEN] grâce à laquelle vous pouvoir voir le hamburger se décomposer, ou non. Vous devrez probablement vous montrer patient malgré tout pour observer un quelconque changement. Il y a des chances que cette webcam soit la plus ennuyeuse et la moins spectaculaire de la planète.

Ce burger a été fabriqué il y a 2287 jours [à la date de publication de ce billet]

Source : bushostelreykjavik / BBB / Image illustration : Happy Meal

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici