Les enfants qui se font engueuler

Élever un enfant, c’est comme marcher dans un parc jurassique ! Les enfants ne connaissent pas de maître, ils ont un caractère explosif et ils n’écoutent certainement personne. Ainsi, bien qu’ils soient l’une des créatures les plus adorables sur cette planète, les enfants laissent souvent les adultes frustrés et hors d’eux- y compris leurs propres parents.

 

Il n’est pas surprenant que les parents perdent patience avec leurs enfants. Et la majorité admettent qu’ils ont tendance à crier sur leurs enfants lorsqu’ils sont sur le point de perdre leur sang-froid. Mais même s’il est tout à fait normal de voir les parents crier sur leurs enfants lorsqu’ils se comportent mal, la science indique que cela fait plus de mal que de bien à vos enfants.

 

Selon une étude publiée en 2014 dans le Journal of Child Development, crier sur vos enfants a un effet similaire à la punition physique. Les enfants qui sont régulièrement engueulés par leurs parents ont tendance à avoir une faible estime de soi et des taux plus élevés de dépression, d’anxiété et de stress.

papa énerver
Les enfants qui se font engueuler par leurs parents …

Le docteur Laura Markham, fondatrice d’Aha! Parenting souligne que le fait de crier régulièrement sur vos enfants ne fait que vous préparez à des batailles plus farouches avec eux une fois qu’ils auront atteint leur adolescence.

« Le pouvoir détenu par les parents sur les jeunes enfants est absolu. Pour eux, les parents sont des êtres humains deux fois plus grands qu’eux, qui leurs fournissent toutes les choses dont ils ont besoin pour vivre : nourriture, abri, amour. Et lorsque cette personne leur fait implicitement peur, cela ébranle leur sentiment de sécurité. Eh oui, c’est vraiment effrayant pour un enfant. » Le Docteur Markham a expliqué comment les enfants voient leurs parents.

enfant père
Les enfants qui se font engueuler par leurs parents…

Selon le Docteur Markham, chaque fois que les parents crient sur leurs enfants, ils changent leur fonctionnement cérébral.

« Au contraire, lors d’une expérience relaxante, les neurotransmetteurs [du cerveau] réagissent en envoyant des produits biochimiques calmants qui nous garantissent un sentiment de sécurité. C’est à ce moment-là que l’enfant construit des voies neurales pour se calmer », a expliqué le Docteur Markham.

 

C’est ainsi que lorsque les parents crient sur leurs enfants, ils envoient des signaux à leurs cerveaux pour leur avertir qu’ils sont en danger.

 

« L’enfant sécrète des substances biochimiques qui lui disent de combattre, fuir ou ne pas bouger. Par conséquent, les enfants peuvent vous frapper, s’enfuir ou ne pas bouger en se ressemblant à un rocher. Aucune des réactions mentionnées n’est bénéfique pour le développement du cerveau. » Ainsi, si un enfant reçoit des cris réguliers, la réaction « combattre, fuir ou ne pas bouger » sera ancrée dans sa personnalité.

 

Tout comme les adultes détestent que quelqu’un les engueule, les enfants ne réagissent pas positivement à leurs parents qui leur font constamment entendre leur voix assourdissante. « Lorsque les parents crient, les enfants ont tendance à se calmer, mais ils seront moins influencés par vous », a ajouté le Docteur Markham, expliquant que le fait de crier sur les enfants ne ferait que les décourager de vous écouter.

 

Si le fait de crier sur vos enfants n’est pas la bonne façon de les discipliner, alors que devriez-vous faire ? Selon une étude, entretenir une conversation calme avec les enfants est plus efficace que de les engueuler.

Dans sa recherche, le Docteur Markham indique qu’il est préférable que les parents intègrent l’humour dans la façon dont ils disciplinent leurs enfants. « Si le parent répond avec un sens de l’humour, il maintiendra toujours son autorité et gardera ses enfants bien attachés à lui. »

crié sur les enfants
Les enfants qui se font engueuler par leurs parents…

 

Nonobstant, le Docteur Markham a précisé qu’il y a des moments où il est conseillé d’élever votre voix sur vos enfants. « Si vous avez des enfants qui se frappent, comme des frères ou des sœurs qui se bagarrent constamment, ou si le danger est réel», estime le docteur. « Ce sont des cas où les cris fonctionnent, mais elle souligne qu’une fois que vous obtenez l’attention d’un enfant, modulez votre voix. »

 

Grosso modo, les parents devraient crier pour attirer l’attention de leurs enfants et les avertir, mais ils doivent moduler leur voix en leurs expliquant ce qu’ils ont fait de mal.

 

Bien que les enfants aient tendance à être espiègles, nous devrions garder à l’esprit qu’ils sont encore des enfants. Ils ne comprennent pas les conséquences de leurs actes et ils ne sont pas mâtures sur le plan émotionnel pour être traités comme des adultes.

 

Par ailleurs, votre enfant oubliera à long terme la raison pour laquelle vous l’avez engueulé mais il n’oubliera jamais les moments où vous avez élevé votre voix en lui faisant sentir moins sûr de lui.

un papa et son fils
Les enfants qui se font engueuler par leurs parents…

Cela étant dit, être un parent est sans doute le métier le plus difficile dans le monde, mais c’est aussi l’un des plus satisfaisants. Bien qu’il n’y ait pas de parents parfaits, chaque jour est une occasion pour apprendre à s’améliorer et à être un meilleur parent. Au bout du compte, les enfants ne sont pas conscients de leurs actions, mais les adultes le sont.

Par conséquent, ne permettons pas à nos émotions de prendre le dessus sur nous. Et même si nous ne pouvons peut-être pas avoir le contrôle total sur nos enfants, nous avons toute l’autorité sur nos émotions et nos réactions. Montrez à vos enfants que vous pouvez gérer les situations les plus frustrantes dans la vie et qu’ils cueilleront les fruits de vos actions positives !

 

Sources et références:
https://onlinelibrary.wiley.com/doi/
https://www.nytimes.com/2018/09/05/
http://www.thedoctorwillseeyounow.com/
https://positiveoutlooksblog.com/2018/09/
Traduit et adapté par: Aidersonprochain.com 

Une étude révèle que les enfants qui se font engueuler par leurs parents ont tendance à avoir une faible estime de soi et à développer une dépression
3 (60%) 2 votes

Laisser un commentaire