On ne le répétera jamais assez, l’air de notre maison est plus pollué que celui de l’extérieur. Vous avez beau être la reine ou le roi du ménage, acariens et champignons ne cessent tout de même de proliférer. Et c’est là que les plantes dépolluantes nous sont très utiles!

L’air dans nos habitations peut être 2 à 100 fois  plus pollué que celui de l’extérieur. En cause, les nombreuses substances chimiques et polluantes, libérées par nos appareils électroménagers, nos produits d’entretien ou encore la fumée de cigarette. Ammoniaque, nicotine, formaldéhyde, trichloréthylène, benzène… La majorité de ses substances sont cancérigènes. Le problème c’est qu’à long terme, ces produits sont nuisibles pour notre santé, il y a donc vraiment tout intérêt à essayer de réduire toute cette pollution chez soi.

C’est là qu’interviennent les plantes d’intérieur dépolluantes. En plus d’apporter une magnifique touche de décoration à nos maisons, elles peuvent également faire office de véritables stations d’épuration naturelles. La Nasa est à l’origine de cette découverte, quand ils cherchaient des solutions, pour remédier à la pollution de l’air dans les stations orbitales. Le système est très simple, les substances polluantes sont absorbées par les racines, les tiges et les feuilles de la plante et sont ensuite éliminées, le plus naturellement du monde.

Ces polluants que l’on rencontre dans les bureaux ou les logements sont le plus souvent dégagés par les produits ménagers, les meubles neufs, les matériaux de construction ou les appareils de combustion à gaz ou au mazout :

Les plantes dépolluantes ont la particularité de rejeter de la vapeur d’eau et de l’oxygène en quantité bien supérieure que le co2 qu’elles rejettent. Les plantes dépolluantes récupèrent les particules nocives, les décomposent chimiquement pour les transformer en un air purifié. Ce sont des espèces de petits trous appelés stomates qui se trouvent sur les feuilles qui effectuent ce travail de dépollution. Les tiges et les racines ont également ce pouvoir de régénérateur d’air.

Ces plantes peuvent détruire moisissures et champignons microscopiques, l’oxyde d’azote, le monoxyde de carbone, tous les COV, toluène, benzène, trichloréthylène, le xylène, l’ammoniac, le pentachlorophénol, le formol (formaldéhyde) ;Elles peuvent absorber les polluants (jusqu’à 96 % de dépollution en 24 h).

Effets de ces produits sur l’ Homme :

– Le formaldéhyde : fatigue, maux de tête, cancérigène

Le benzène : cancérigène,

– Le toluène et xylène : cancérigène

– L’ammoniac : irritation des voies respiratoires,

– Trichloréthylène : perturbe les hormones, cancérigène,

– Monoxyde de carbone : vertiges, nausées, maux de tête

– Ondes électromagnétiques : irritabilité, maux de tête troubles du sommeil

– Pentachlorophénol : cancérigène.

Voici une petite liste de plantes dépolluantes pour vous aider à purifier l’air de votre intérieur; Elle n’est pas complète, j’ai enlevé quelques plantes d’extérieur, souvent citées, qui n’ont aucune chance de se conserver en appartement :

 

Nom Plantes

Actifs contre :

Sources des polluants

Aglaoména Benzène, formaldéhyde,toluène  

Peintures, colles, détachants, bois

Anthurium Ammoniac  

Produits dégraissants, javel,fumée de tabac, engrais

Lierre et Aralia Benzène, formaldéhyde, monoxyde de carbone, trichloréthylène  

vernis, résines, adhésifs, encres, colles, fumée de cigarette, appareils de chauffage, produits ménagers, détachants

Scheffléra Formaldéhyde, monoxyde de carbone,toluène, trichloréthylène  

Colle des moquettes, peinture et solvants, tissus d’ameublement, appareils de chauffage, produits ménagers, laques

Arbres > bonsaï, citronnier, oranger Éliminent les ions positifs par production de ions négatifs Appareils électriques
Aréca, Palmiers Formaldéhyde, toluène, xylène  

Bois agglomérés, contreplaqués, parois d’isolation, colles moquettes, peintures, tissus d’ameublement, produits ménagers, cosmétique, fumées de tabac, laques, vapeurs d’essence, insecticides

Azalée Ammoniac, formaldéhyde  

Liquide vaisselle,produits dégraissant du sol, fumée de tabac, engrais

Beaucarnéa Benzène, formaldéhyde, toluène, xylène  

Peintures, vernis, résines, plastiques, adhésifs, encres, colles, fumé de tabac, insecticides

Sclumbergera, cactus de noël formaldéhyde  

Bois agglomérés, contreplaqués, parois d’isolation, colles moquettes, peintures, tissus d’ameublement, produits ménagers, cosmétique, fumées de tabac

Ficus élastica, caoutchouc Ammoniac, Formaldéhyde, toluène, xylène  

produits dégraissant du sol, laque, colles, adhésifs, insecticides

Céréus, Cierge du Pérou Ondes électromagnétiques  

Ondes électromagnétiques des écrans d’ordinateur, wifi

Crotton, caedium Benzène, formaldéhyde  

Peintures, vernis, résines, plastiques, adhésifs, encres, colles, fumé de tabac, insecticides, bois agglomérés et contreplaqués

Diffenbachia Formaldéhyde, toluène, xylène  

Bois agglomérés, contreplaqués, parois d’isolation, colles moquettes, peintures, tissus d’ameublement, produits ménagers, cosmétique, fumées de tabac, encres, vapeurs d’essence, solvant , peinture, insecticide

Dracaéna Benzène, formaldéhyde, toluène, xylène  

Bois agglomérés, contreplaqués, parois d’isolation, colles moquettes, peintures, tissus d’ameublement, produits ménagers, cosmétique, fumées de tabac, encres, vapeurs d’essence, solvant , peinture, insecticide

Fatsia japonica, Faux aralia formaldéhyde, monoxyde de carbone, toluène, trichloréthylène  

Bois agglomérés, contreplaqués, parois d’isolation, colles moquettes, peintures, tissus d’ameublement, produits ménagers, cosmétique, fumées de tabac, encres, vapeurs d’essence, solvant , peinture, insecticide

Ficus benjamina Formaldéhyde  

Colles, bois, mousses, imprimantes, photocopieurs

Spathiphylum Acétone, alcool, ammoniac, benzène, formaldéhyde, toluène, trichloréthylène  

Isolants, textiles, colle, solvants, peinture, désodorisant, produits ménagers, fumée de tabac,encres, plastiques, insecticides

Fougère de Boston Formaldéhyde  

Colles, bois, mousses, imprimantes, photocopieurs

Sancéviéria formaldéhyde, monoxyde de carbone  

Colles, bois, mousses, imprimantes, photocopieurs

Aréca, palmier Ammoniac, formaldéhyde, toluène, xylène  

Produits dégraissants, fumée de tabac, bois agglomérés, contreplaqués,colles moquettes, solvants peintures, vapeurs d’essence, insecticides

Papyrus Formaldéhyde  

Bois agglomérés, contreplaqués, parois d’isolation, colles moquettes, peintures, tissus d’ameublement, produits ménagers, cosmétique, fumées de tabac

Chlorophytum formaldéhyde, monoxyde de carbone, toluène  

Bois agglomérés, contreplaqués, parois d’isolation, colles moquettes, peintures, tissus d’ameublement, produits ménagers, cosmétique, fumées de tabac, appareil de chauffage, vapeurs d’essence

Philodendron monstéra Formaldéhyde  

Bois agglomérés, contreplaqués, parois d’isolation, colles moquettes, peintures, tissus d’ameublement, produits ménagers, cosmétique, fumées de tabac

Poinsettia, étoile de Noël Formaldéhyde  

Bois agglomérés, contreplaqués, parois d’isolation, colles moquettes, peintures, tissus d’ameublement, produits ménagers, cosmétique, fumées de tabac

Pothos formaldéhyde, monoxyde de carbone  

Appareil de chauffage, bois agglomérés, contreplaqués, parois d’isolation, colles moquettes, peintures, tissus d’ameublement, produits ménagers, cosmétique, fumées de tabac

 

Ce tableau n’est qu’une approche, j’avoue qu’il est assez impressionnant de constater toute la pollution que nous pouvons subir dans notre appartement.

Il a été calculé qu’ il faut mettre en moyenne une plante dépolluante pour 10 M2, soit une dizaine de plantes pour un appartement de 100 M2

Sources principale:
Plantes d’intérieur et de santé de Jean Paul PES éditions jouvence
Le pouvoir des fleurs

Source: Santé Nutrition 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici