9 Signes précurseurs du lupus que toute femme devrait être capable de reconnaître 

LUPUS SYMPTÔMES

À l’instar de nombreuses maladies auto-immunes, le lupus touche plus de femmes que d’hommes. En vérité, 90 % des personnes diagnostiquées avec cette maladie chronique sont des jeunes femmes âgées de 15 à 34 ans, selon la S.L.E Lupus Foundation.

Au même titre que la thyroïdite de Hashimoto, la sclérose en plaques, et d’autres conditions, la cause du lupus est toujours inconnue. Les experts suggèrent une panoplie de facteurs génétiques et environnementaux, mais c’est toujours un mystère de savoir pourquoi certaines personnes développent le lupus et d’autres non. De plus, le lupus est très difficile à diagnostiquer car il a des effets et des symptômes communs avec plusieurs conditions.

 

“Le lupus peut affecter n’importe quelle partie du corps, et c’est ce qui le diffère d’autres maladies”, explique le docteur Jill Buyon, directrice du Lupus Center au NYU Langone Medical Center.

 

En outre, les symptômes du lupus varient énormément d’une personne à l’autre, souligne Buyon. “Nous pourrions avoir 333 personnes atteintes du lupus dans la même pièce et aucune d’entre elles n’aura les mêmes symptômes jusqu’à l’arrivée d’une 334ème personne.”

 

Certaines personnes peuvent éprouver différents symptômes immédiatement, alors que d’autres éprouvent un ou deux symptômes plus subtils qui s’aggravent au fil du temps. Certains symptômes non spécifiques, tels que la fièvre et l’enflure des ganglions lymphatiques, peuvent survenir à cause du lupus, mais les médecins ne parviennent pas à diagnostiquer la maladie à défaut d’autres signes révélateurs. Le diagnostic requiert généralement une “pléthore de signes et de symptômes”, indique Buyon.

 

Voici les symptômes les plus caractéristiques du lupus

 

  1. Douleur et enflure articulaires

«Les douleurs et l’enflure articulaire et la raideur du matin» sont tous des signes classiques du lupus, indique Buyon. Ces symptômes se manifestent le plus souvent au niveau des poignets, des articulations et des doigts. Ce qui rend le lupus plus facile à confondre avec la polyarthrite rhumatoïde.

“La différence entre le lupus et la polyarthrite rhumatoïde est que le lupus peut affecter les articulations d’un seul côté alors que la polyarthrite rhumatoïde affecte généralement les deux côtés de manière égale”, explique Buyon. L’enflure peut également survenir et disparaître en cas de lupus et ne s’aggrave pas progressivement comme la polyarthrite rhumatoïde. “Le lupus a également tendance à se produire chez des personnes plus jeunes.”

enflure articulaires
nebari / 123RF – lupus symptômes – enflure articulaires

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Feedback en ligne
Voir tous les commentaires
Inventions insolites

20 Inventions insolites mais incroyablement utiles

maladie de Horton

Qu’est ce que c’est la maladie de Horton et comment la prévenir ?