Maladie d'Alzheimer

« La maladie d’Alzheimer est la forme la plus courante de démence. Ce terme est utilisé en général pour décrire la défaillance de la mémoire et d’autres facultés cognitives assez grave au point de rendre la vie quotidienne difficile. La maladie d’Alzheimer représente 60 à 80% des cas de la démence. » – alz.org

Avant d’expliquer la façon dont la consommation de grandes quantités de sucre pourrait déclencher la maladie d’Alzheimer, voici quelques statistiques de base et des faits sur la maladie d’Alzheimer :

– Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), on estime aujourd’hui à 47,5 millions le nombre de personnes dans le monde atteintes de démences. (1)

– Avec 900 000 personnes atteintes de maladie d’Alzheimer, la France fait partie des pays où le nombre de malades est le plus élevé. 225 000 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année, soit près d’un toutes les trois minutes. (2)

– Depuis 2000, les décès dus à la maladie d’Alzheimer ont augmenté de 89%

– Alors que la maladie d’Alzheimer peut survenir en raison d’une myriade de facteurs, les scientifiques ont découvert un lien direct entre la consommation excessive de sucre et la détérioration des facultés cognitives.

 

Voici comment le sucre peut contribuer à la maladie d’Alzheimer :

Maladie d'Alzheimer
Humusak / Pixabay

Certains chercheurs ont même qualifié la maladie d’Alzheimer de « diabète de type 3 » dû au fait que la résistance à l’insuline semble jouer un rôle important dans la maladie. Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune et le diabète de type 2 peut être déclenché par le régime alimentaire. Les chercheurs ont découvert que la maladie d’Alzheimer peut également être causée par un régime trop riche en sucre, mais ce n’est pas toujours le cas.

Une étude longitudinale publiée récemment dans la revue Diabetologia a analysé 5 189 personnes au cours de 10 années entières et a mis en exergue que les personnes hyperglycémiques (mais pas nécessairement diabétiques) avaient un taux de déclin cognitif plus élevé que les personnes ayant une glycémie normale.

Une autre revue des études menées par Melissa Schilling, professeur à l’Université de New York, a débouché sur deux tendances différentes. Premièrement, les personnes atteintes de diabète de type 2 ont deux fois plus de risque d’avoir la maladie d’Alzheimer. Deuxièmement, les personnes diabétiques sous insuline ont également un risque élevé de développer la maladie. Ces deux tendances suggèrent que les niveaux élevés d’insuline constituent un facteur de risque dans le développement de la maladie d’Alzheimer.

Nonobstant, les personnes atteintes de diabète de type 1, qui ne produisent pas d’insuline, courent également un risque élevé de développer la maladie d’Alzheimer.

Schilling estime que cela est dû à l’absence de l’enzyme de dégradation d’insuline qui aide à décomposer l’insuline et les protéines amyloïdes dans le cerveau. Ce sont les mêmes protéines qui se trouvent en grandes quantités chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Les personnes dont le corps ne produit pas assez d’insuline, à l’instar des personnes atteintes de diabète de type 1, ne produisent pas suffisamment de l’enzyme qui aide à décomposer cette insuline. Néanmoins et d’un autre côté, les personnes qui ont trop d’insuline dans leur corps n’ont pas une quantité suffisante de l’enzyme de dégradation d’insuline pour décomposer les protéines amyloïdes, car la plus grande quantité est utilisée pour décomposer l’insuline produite en excès.

Selon Schilling, cela peut même se produire chez les personnes considérées comme prédiabétiques.

Rosebud Roberts, professeur d’épidémiologie et de neurologie auprès de Mayo Clinic, est tout à fait d’accord avec l’analyse de Schillings. Dans une étude menée en 2012, Roberts a passé au crible près de 1000 personnes réparties en quatre groupes différents en fonction de leur régime alimentaire.

Le groupe dont l’alimentation provenait principalement de glucides avait 80% plus de risque de développer un trouble cognitif léger – qui pourrait mener à la démence – que ceux qui consommaient moins de glucides.

Roberts a également souligné que les personnes atteintes de diabète de type 1 qui ont des épisodes d’hypoglycémie sont généralement les seules à courir ce risque. Or, elle met tout le monde en garde pour surveiller sa glycémie, même si on ne souffre pas de diabète.

« Ce n’est pas parce que vous n’êtes pas atteint de diabète de type 2 que vous pouvez consommer autant de glucides que vous voulez », a-t-elle déclarée.  » Notamment si vous n’êtes pas actif. » Notre alimentation est « un facteur important pour le maintien d’une bonne santé et le contrôle de la maladie. »

 

Conclusion

Vu ce qui précède, il convient de souligner que l’alimentation n’est pas le seul facteur de risque qui contribue à la maladie d’Alzheimer. Toutefois, contrairement aux facteurs génétiques, il est possible de contrôler ce que nous mangeons sur une base quotidienne. C’est la raison pour laquelle nous devrions opter pour des aliments sains et un régime équilibré depuis notre jeunesse en plus de l’exercice physique qui aide notre corps à produire de l’insuline et à la traiter plus efficacement.

Des études sont toujours en cours concernant le rôle du sucre dans le développement de la maladie d’Alzheimer mais les études ci-dessus mentionnées devraient aider tout le monde à prendre une décision adéquate sur la quantité de sucre à consommer. Souvenez-vous que vous êtes responsable de votre santé et que les décisions que vous prenez aujourd’hui auront des implications durables sur votre bien-être à l’avenir.

 

A votre santé.

 

Sources et références: powerofpositivity.com

https://www.alzheimersanddementia.com/article/S1552-5260(17)30050-X/fulltext

https://link.springer.com/article/10.1007/s00125-017-4541-7
https://www.news-medical.net/NEWS/20160413/NYU-STERN-INNOVATION-EXPERT-UNCOVERS-NEW-LINK-BETWEEN-DIABETES-AND-ALZHEIMERS-DISEASE.ASPX
https://edition.cnn.com/2011/09/19/HEALTH/DIABETES-DOUBLES-ALZHEIMERS/INDEX.HTML
https://www.alz.org/FACTS/
https://www.alz.org/ALZHEIMERS_DISEASE_WHAT_IS_ALZHEIMERS.ASP

Traduit et adapté par:  Aidersonprochain.com

Les chercheurs ont découvert un lien étroit entre la consommation du sucre et la maladie d’Alzheimer
5 (100%) 1 vote

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

14 + 13 =